taxi

UberPOP : nouvelles gardes à vue concernant l'agression d’Alexandre

Après les deux gardes à vue de mercredi, deux autres chauffeurs sont entendus depuis hier, jeudi 2 juillet. Ils ont passé la nuit au poste.

L'enquête concernant le passage à tabac d'Alexandre continue. Ce jeune homme avait eu le nez et la mâchoire cassée après une altercation avec des conducteurs de taxis, fin juin. Les violences auraient éclaté après qu'il eu déclaré à des taxis vouloir prendre un VTC UberPOP, suite à des refus de service des artisans, alors en grève contre l'application.

Mercredi 1er juillet, deux chauffeurs et une troisième personne ont été mis en garde à vue dans le cadre de l'enquête. Ils étaient libres hier, n'étant pas impliquées dans l'agression. Toujours jeudi, deux autres taxis ont été eux aussi placés en garde à vue. Leur maintien a été prolongé en soirée. L'un d'eux est soupçonné d'être l'auteur des coups, mais nie les faits.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut