Projet d’attentat : "Il voulait faire un carnage"

Kamel Kabtane se dit très inquiet d'une montée de l'islamophobie, après qu'un sergent de l'armée de l'air a été mis en examen alors qu'il projetait de tirer sur la mosquée de Venissieux le jour de la fin du Ramadan.

Le recteur de la Grande Mosquée de Lyon ne cache pas son inquiétude après le placement en garde-à-vue le 7 août dernier d'un sergent de l'armée de l'Air en poste au Mont-Verdun, accusé d'avoir "projeté de tirer à l’arme à feu sur une mosquée de la région lyonnaise", selon le ministère de l’Intérieur. Ce militaire de 23 ans décrit comme "proche des idées de l’extrême droite radicale", avait apparemment planifié cette attaque sur la mosquée des Minguettes, à Vénissieux pour le 8 aout, jour de la fin du Ramadan.

"En choisissant le jour de la fête de l’Aïd El-Fitr, un jour où des centaines de musulmans allaient être réunis, celui qui prévoyait cet acte voulait faire un carnage", affirme Kamel Kabtane qui s'inquiète du climat général. "L’islamophobie est grandissante en France et un événement comme celui-ci rappelle des tragédies que nous ne voulons pas connaitre ou revivre".

"Le fait qu’un militaire, chargé de défendre la nation, veuille s’attaquer à des musulmans de France, ses propres concitoyens est alarmant", déplore le recteur. Mais pourquoi avoir choisi la mosquée de Vénissieux ? "Cette commune est le symbole de la communauté musulmane de la région lyonnaise. C’est l’endroit d’où est partie la Marche des beurs", explique Kamel Kabtane. Mais pas seulement. Ce lieu de culte, situé à côté des bâtiments de l’Ursaff et dont les travaux d’agrandissement ont été achevés le 22 mai dernier a peut-être été pris pour une cible facile. "Elle est relativement isolée", note le recteur de la grande mosquée de Lyon.

Pour lui, l'heure est désormais à un rassemblement qu'il espère large ce lundi à 17h30, rue du 19 mars à Vénissieux devant la mosquée visée. Il espère ainsi "interpeller le Gouvernement et la classe politique française afin que cesse la stigmatisation et ce discours de haine à l’égard des musulmans".

Lire par ailleurs l'article : "Projet d'attentat sur une mosquée à Lyon : un militaire arrêté"

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut