Valérie Dumesny
©Tim Douet

“Nous voudrions que l’air soit respirable à Lyon”

Il ne fait pas bon respirer à l’école Michel-Servet, située juste au-dessus du tunnel de la Croix-Rousse. Depuis de nombreuses années, parents d’élèves et professeurs s’inquiètent de la pollution de l’air et se mobilisent pour améliorer la situation. Invitée de L’Autre Direct, Valérie Dumesny appelle la métropole et la mairie à prendre des engagements.

"Nous voudrions que le plan oxygène ne soit pas à l'horizon 2025, mais que des choses soient faites d'ici deux ou trois ans", témoigne Valérie Dumesny, parent d'élèves de l'école Michel-Servet. Pour elle, il est important "qu'on ne laisse pas une génération passer encore dans cette école dans ces conditions".

Située juste au-dessus du tunnel de la Croix-Rousse, côté Rhône, le taux de particules fines et de dioxyde d’azote de l'école Michel-Servet est bien au-dessus des normes. Pendant qu'une équipe de pneumologues et de pédiatres se penchent sur les risques qu'encourent les enfants face à la pollution, les parents d'élèves diffusent une pétition à l'intention de Gérard Collomb et tentent de trouver des solutions avec la mairie, bientôt avec les instances de la métropole. Pour en parler, Valérie Dumesny est l'invitée de L’Autre Direct.

à lire également
L'indice de la qualité de l'air est "très bon" ce lundi 28 septembre à Lyon d'après l'observatoire de l'air de la région. Les chiffres devraient rester dans le vert les jours suivants grâce au mauvais temps.
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 19 septembre 2016

    La pollution est toujours plus 'rentable' dans un système monétaire. Bon courage pour cette lutte, mais le jour où vous en aurez marre de lutter contre des moulins à vent, VOTER AM. (Abolition de la Monnaie)

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut