Michel Delpuech
© Tim Douet

Lyon - Euro : “Du relâchement sur les contrôles d’accès à la fanzone”

Une semaine après le début de l’Euro 2016, le préfet du Rhône et d’Auvergne-Rhône-Alpes revient sur la sécurité du stade, de la fanzone, ainsi que sur les problèmes de transport au Parc OL et sur l’interdiction de vente d’alcool aux supporters les jours de match.

"Les choses se sont passées dans des conditions de sécurité très satisfaisantes. L'ambiance est festive. Les questions de sécurité autour du stade ont été aussi très satisfaisantes", estime Michel Delpuech, invité de L'Autre Direct.

Point négatif, une bagarre a eu lieu hier entre des supporters français et albanais et des fumigènes ont été introduits dans l'enceinte de la fanzone. Des failles de sécurité qui inquiètent : "J'ai demandé que les forces de sécurité soient plus vigilantes et fassent des contrôles plus serrés. Qu'un fumigène soit entré dans la fanzone est anormal. Je n'ai pas l'élément factuel précis qui a blessé le supporter, mais de toute manière cela montre qu'il y a eu un relâchement sur les contrôles d'accès à la fanzone. Ces relâchements ne sont pas acceptables et nous l'avons fait savoir."

“Les supporters ne savaient pas s’ils devaient aller vers les bus ou les navettes”

Autre point noir à Lyon, la desserte pour le grand stade. Que ce soit pour l'accès des véhicules ou pour les transports en commun, rien ne s'est passé comme prévu. Des problèmes qui vont être améliorés, assure Michel Delpuech, qui a déjà tapé du poing sur la table en ciblant l'UEFA : "J'ai fait part des problèmes à l'UEFA. J'observe que, lors du match Belgique-Italie, il y a 2 500 véhicules qui sont venus alors que pour les matchs de l'OL nous en accueillons 6 500. Pour les matchs de l'OL, il n’y a jamais eu de difficulté majeure. Là, oui. Des clients ont quitté leur taxi sur l'autoroute parce que cela mettait trop de temps. Ce qui a créé des manœuvres de dépassement extrêmement dangereuses."

Concernant les transports en commun, les soucis viendraient d'une "orientation du public qui n'était pas faite de manière suffisante, explique le préfet. Les supporters ne savaient pas s'ils devaient aller vers les bus ou les navettes. Nous avons eu une réunion hier pour améliorer la qualité de l'information des spectateurs. Il n'y a aucune raison que l'on ait des difficultés pour l'Euro alors que nous n'en avons pas pour l'OL." Une affirmation qu'il convient de nuancer au vu des problèmes rencontrés durant la finale de coupe d'Europe de rugby.

“S’il y a des incidents, je n’hésiterai pas à fermer en urgence tel ou tel débit de boisson”

Enfin, Michel Delpuech a aussi expliqué les raisons qui l'ont conduit à prendre un arrêté interdisant la vente d'alcool aux supporters les jours de match à Lyon. "La consommation excessive d'alcool est un facteur aggravant. On voit bien qu'il y a des supporters animés de sentiments un peu primaires, parfois en lien avec des replis nationalistes que l'on observe en Europe. Parfois, l'alcool, on le consomme pour ne plus avoir la maîtrise de soi et pour voir ses instincts bestiaux s'exprimer. Limiter la vente d'alcool à emporter les jours de match, c'est une mesure que j'ai prise pour couper le problème à la source."

Une mesure diversement appliquée et souvent contournée. Une mesure qui n'a pas non plus empêché certains supporters de trouver leur ivresse dans la fanzone et les bars de la ville. "Je me vois mal faire un texte de prohibition et je ne crois pas être juridiquement compétent pour le faire. Est-ce qu'il faut fermer tous les débits de boisson de l'agglomération lyonnaise un jour de match ? Je ne suis pas sûr d'être très populaire en prenant cette mesure, qui serait mal comprise et disproportionnée. En revanche, j'ai rappelé aux débits de boisson et à la fanzone quelles sont leurs obligations : interdiction de vente aux mineurs, interdiction de vente à des personnes qui sont déjà sous l'emprise de l'alcool. Ce sont des fautes pénales. S'il y a des incidents, je n'hésiterai pas à fermer en urgence tel ou tel débit de boisson", a conclu Michel Delpuech.

1 commentaire
  1. Fleety - 29 juin 2016

    Pour le moment tout s'est bien passé, dommage que la fan zone était trop petite pour le match contre l'Irlande..

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut