Les élus devaient-ils inaugurer l’église Évangélique de Villeurbanne ?

Une association laïque s'offusque de la présence de deux adjoints au maire de Villeurbanne à l'inauguration des nouveaux locaux de l'église évangélique Cusset.

L'église protestante évangélique de Villeurbanne Cusset a de nouveaux locaux. Les fidèles s'étaient rassemblés ce dimanche 11 octobre dans la petite rue Pasteur pour un culte inaugural, en présence d'élus de la mairie de Villeurbanne et du représentant de la Fédération évangélique de France, Alain Stamp. Après la célébration du culte, les deux adjoints au maire, Claire Lefranc et Jean Bertinier, se sont chargés de la coupe du ruban. Cette association cultuelle aura attendu plus de six ans pour réunir la somme nécessaire. Les travaux ont été financés entièrement par les fonds de l'église. “Nous sommes pour la vraie laïcité, nous reconnaissons le bien fondé de la séparation claire entre l'église et l'Etat”, indique Florent Varak, pasteur de l'église. Le chantier a duré plus d'un an et qui a coûté 600 000 euros. L'architecte Bruno Curis a travaillé à la rénovation des locaux existants et l'extension de ces mêmes locaux. L'ensemble est conçu pour accueillir 250 personnes.

“Pas sectaire”
L'église, qui existe depuis 1982, s'est installée à Cusset seulement depuis 1990 et accueille tous les dimanches 200 fidèles en moyenne, d'une moyenne d'âge de 35 ans. Le pasteur de l'église, Florent Varak, auteur et conférencier, insiste sur son souhait de “faire avec cette nouvelle installation une fête qui ait du sens pour le quartier”. “Les habitants se réjouissent que ce lieu trouve une utilité, puisqu'il était à l'abandon avant qu'on le rachète”, ajoute-t-il. L'église va donc célébrer pendant trois semaines sa nouvelle demeure. Au programme : conférences, une exposition sur la Bible et l'Art, l'ouverture d'activités pour les plus jeunes pendant les vacances de Toussaint. En France, il existe à ce jour plus de 2000 églises évangéliques, la région lyonnaise en compte une trentaine dont 8 à Villeurbanne et 11 à Lyon intra muros. Si les mouvements évangélistes inquiètent parfois pour leurs dérives sectaires, la Fédération Protestante Française, autorité organisatrice du culte protestant, assure par ailleurs être en bons termes avec les églises françaises. Jointe par téléphone, la FPF précise qu'il serait faux d’attribuer l'étiquette “sectaire” aux églises qui comme celle de Villeurbanne Cusset n’adhèrent pas à la FPF mais seulement à la Fédération Evangélique Française (environ 1/4 des évangéliques) et note que seul l'isolement d'une église doit appeler à la méfiance.

“Communautarisme”
Message reçu par les deux adjoints socialistes au maire de Villeurbanne, Claire Lefranc (handicap) et Jean Berthinier (démocratie locale), qui ont choisi d’assister à l’inauguration des nouveaux locaux. Leur présence suscite par contre une réaction hostile du côté de l’Union des familles laïques. Présidente de la section villeurbannaise, Mireille Popelin, y voit “une politique communautarisme” : “Pour ces questions, les gens de gauche sont pires que les gens de droite. Je suis contre la représentation officielle dans tous les lieux de culte, qu'ils soient musulmans, protestants, bouddhistes… J'ai d’ailleurs été indignée de la célébration de rupture du Ramadan dans les locaux de l'Hôtel de ville de Lyon. Les contribuables n'ont pas à payer pour les associations cultuelles.” Mais dans le cas des nouveaux locaux de l’église évangélique de Villeurbanne, les contribuables n’ont pas été sollicités… sauf peut-être pour payer les ciseaux qui ont coupé le ruban.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut