Internat Adolphe Favre
Internat Adolphe-Favre

L’internat Adolphe-Favre va fermer ses portes

Il n’y aura pas de rentrée 2015 à l’internat Adolphe-Favre, dans le 4e arrondissement. L’établissement lyonnais de “réussite éducative”, qui accueille 60 enfants et emploie 40 agents, doit fermer ses portes à la fin de l’année scolaire.

Le personnel de l'internat municipal Adolphe-Favre a appris la nouvelle via les syndicats ce lundi. Plus que centenaire, l'établissement, qui emploie une quarantaine d'agents et accueille 60 enfants en difficultés éducatives et sociales, vit donc sa dernière année d'existence. Gérard Collomb doit officialiser l'annonce avant le conseil municipal du 19 décembre prochain.

"Nous sommes très inquiets, mais aussi indignés du manque de courage politique, explique-t-on du côté de l'établissement. Gérard Collomb a demandé à Anne Brugnera, adjointe à l'éducation, de rencontrer le personnel en octobre. Nous sommes en décembre et nous n'avons toujours vu personne, et ce sont les syndicats qui nous apprennent la nouvelle."

Préavis de grève pour la semaine prochaine

Dès demain, des membres du personnel se réuniront devant les grilles de l'internat à 9h pour tenir une conférence de presse. Ils ont déjà déposé un préavis de grève pour toute la semaine prochaine.

En 2011 déjà, de fortes craintes de fermeture étaient apparues après l'annonce de la baisse des crédits de l'Etat. La Ville avait finalement réussi à obtenir un sursis en négociant un engagement pluriannuel de financement jusqu'en 2014. "On savait qu'il y avait cette échéance de 2014, explique un membre de la CGT de la ville de Lyon. Les subventions de l'Etat représentaient 200 000 euros sur un budget de 1,4 million. Le désengagement de l'Etat va servir de prétexte, mais il s'agit bien d'un choix politique. C'est l'une des dernières images sociales de Collomb qui disparaît."

Encore sous le choc de la nouvelle, le personnel va donc se mobiliser pour alerter le public sur la situation. Surtout qu'avec la fermeture de l'internat plusieurs classes dans des écoles du 1er arrondissement seraient aussi menacées de fermeture.

à lire également
David Kimelfeld en meeting à Lyon © Antoine Merlet
Ce mercredi soir, David Kimelfeld tenait son premier meeting officiel en tant que candidat à la présidence de la métropole. Trois jours après le choix de La République en Marche d'investir Gérard Collomb, l'actuel président de la métropole a apporté la preuve que sa dynamique n'était en rien émoussée. Il a réuni autour de lui près de 1 000 personnes.
1 commentaire
  1. IntersyndicalInternatFavre - 12 décembre 2014

    Mobilisez-vous avec nous contre cette décision en signant la pétition : http://www.petitions24.net/signatures/contre_la_fermeture_de_linternat_municipal_adolphe_favre/Visitez également notre page Facebook : https://www.facebook.com/pages/Internat-FAVRE-Ugict-Cgtsudfo/770717966298314Merci.L'équipe INTERNAT FAVRE UGICT-CGT/SUD/FO

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut