jorkyball

“J’ai testé… le jorkyball, un sport inventé par un Lyonnais”

Alexandre Cenis est animateur de l'émission Tant qu'il y aura des gones sur Olympique-et-lyonnais et TLM. Il est également père de famille. Pour Lyon Capitale, il teste, seul ou avec ses deux enfants des activités sportives, ludiques ou culturelles à faire en famille dans la métropole lyonnaise.

Vous aimez l’intensité du squash, le jeu de ballon comme le football et vous êtes doués au billard ? Stoppez les machines, prenez les bonnes résolutions en avance cette année et notez ce nom : le jorkyball.

Première chose à savoir : ce n’est pas un sport que les Américains ont inventé. Encore mieux, le jorkyball (ou foot à deux) a été créé à Lyon ! Imaginé en 1987 par Gilles Paniez dans son garage et rendu populaire lors des coupes du monde de 1990 et 1998, ce sport est encadré par une fédération officielle (FSJ) et est pratiqué par des hommes et des femmes dans le monde entier.

Le principe est simple : un terrain de 10 mètres sur 5, avec des parois transparentes pour que le public puisse voir deux équipes de deux s’affronter. On marque dans des cages (football) en tirant directement ou en utilisant les parois pour donner des effets et des trajectoires au ballon (billard). Il n’y a pas de limite de temps (squash), un match se jouant en 3 sets gagnants, chaque set se gagnant en 7 buts.

Pour ce test, c’est au club de Champagne-au-Mont-d’Or que je suis allé. Ce que je peux vous dire, c’est qu’avec le jorkyball on sait tout de suite si on aime ou pas courir ! Sans limite de temps, un match peut durer longtemps, très longtemps (trop longtemps)… Au début on est un peu perturbé par les règles mais, une fois que l’on a compris le principe, on entre sans difficulté dans le match. Marquer un but en utilisant les parois m’a rappelé mes jeunes années où je jouais au billard : “calculer” rapidement son angle, la force du tir (pour marquer ou tout simplement pour se faire une passe à soi-même) en l’espace d’une seconde. Je vous le dis, le cerveau est en ébullition.

Si vous avez envie d’essayer ou d’en savoir plus, rendez-vous sur le site de la FSJ. Pour info, il y a des compétitions régionales et nationales qui se jouent à Lyon, et cela vaut le coup d'y assister.

Tarif : Terrain pour 1h, 8 €/personne (en moyenne)
Site Internet de la Fédération française de jorkyball http://jorkyball.fr/
2 centres d’accueil à Lyon :– Fashion Club (Lyon 7e)– Foot à 2 Champagne (Champagne-au-Mont-d’Or)
Qui peut en faire ?De 7 à 77 ans : les enfants pourront taper dans le ballon et tenter de marquer des buts mais pour pouvoir jouer pleinement au jorkyball (compréhension des règles) un minimum de 12 ans est requis.
à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut