pollution

Fête des Lumières : “2 millions de personnes s’apprêtent à suffoquer”

Le collectif Valve a critiqué le choix de la métropole de ne pas appliquer la gratuité des transports durant l’épisode de pollution.

Alors que l'épisode de pollution s'intensifie à Lyon et que la métropole n'a pas voulu mettre en place la gratuité des transports, le collectif Valve (Venir à Lyon à vélo), qui avait organisé en début de semaine l'opération “Un mort par jour” a critiqué le choix du Grand Lyon. "Contrairement à la préconisation du préfet, la métropole de Lyon refuse d’appliquer la gratuité des transports en commun (TCL et trains régionaux)", écrivent-ils dans un communiqué.

“Dès que ça touche l’automobile, Gérard Collomb a du mal à prendre des décisions”

Contacté, Fabien Bagnon du collectif Valve a donné son avis sur la politique de Gérard Collomb : "On a du mal à comprendre. Dès que ça touche l'automobile, Gérard Collomb a du mal à prendre des décisions, alors que nous savons qu'il a compris que la qualité de vie est importante pour l'attractivité de Lyon et qu'il faut baisser la pollution dans la ville. Mais il n'a pas compris que les Lyonnais veulent qu'il aille plus loin. Les Lyonnais sont prêts à ce que la ville prenne des mesures contraignantes à condition qu'il y ait des solutions des solutions de mobilité performantes disponibles."

des solutions de mobilité performantes disponibles"

Il faut dire qu'en pleine alerte pollution, certains arrondissements lyonnais dépassent les valeurs maximales de pollution. Ainsi, dans les 1er et 2e arrondissements, qui seront le cœur de la Fête des Lumières ce soir, les badauds vont étouffer, autant du fait de la foule que de l'air ambiant, puisque Air Rhône-Alpes explique que la pollution est à 101/100 dans le premier et de 102/100 dans le second.

Le PDU différé ?

Des résultats qui font dire au collectif Valve que la réaction des autorités est arrivée "trop tard" : "Après des jours d’attente et d’inaction, les autorités décident la circulation alternée pour vendredi 9 décembre seulement et pour aujourd’hui, 8 décembre, jour de la Fête des lumières, deux millions de personnes s’apprêtent à suffoquer... à moins que la métropole ne prenne enfin la bonne décision : gratuité des transports immédiate !"

Enfin, le collectif demande que le vote du plan de déplacements urbains (PDU), qui a lieu ce 9 décembre, soit différé "pour permette sa mise à niveau avec les mesures précédentes qui auront été préalablement incluses dans le plan Oxygène de la métropole de Lyon".

2 commentaires
  1. jpg65 - jeu 8 Déc 16 à 14 h 50

    Pourtant cette mesure de gratuité des transports associée à la circulation alternée ne peut que faire baisser la pollution. Oui à la gratuité des TCL en cas de pic de pollution!!!

  2. jbonvalot - jeu 8 Déc 16 à 15 h 37

    En cette période de pollution, de fête des lumières, de circulation alternée, continuer à prendre les gens en otage est inacceptable. Je ne mets pas forcément la responsabilité sur les grévistes mais aussi sur l'exploitant et la métropole, qui font l'autruche. Et quand on me sort 'la gratuité des transports est inutile', et bien avant de dire ca, ils devraient surtout indemniser tous les abonnés pour les 2 semaines de calvaire que nous venons de vivre. Bref personne ne fait rien et renvoie la balle aux autres, elle est belle notre ville en pleine fête des lumières, qui n'a jamais eu autant de sens en ces périodes troubles...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut