Logo PS Rhône

Des buralistes en colère s’en prennent à la fédération PS

Ce mercredi matin, près de 150 buralistes de la région Rhône-Alpes se sont rassemblés devant le siège de la fédération PS du Rhône, cours de la Liberté (3e arrt) pour protester contre les hausses des prix du tabac et contre les paquets génériques. Ils ont recouvert la façade de peinture blanche et y ont collé des affiches.

Les buralistes sont en colère après le Gouvernement et ils le font savoir. Ce mercredi matin, ils étaient près de 150, venus de toute la région Rhône-Alpes (sauf la Loire, avec la Saône-et-Loire) à se rassembler devant le siège de la fédération du Parti socialiste du Rhône, cours de la Liberté (Lyon 3e).

La cause de leur colère ? Les hausses répétées du prix du tabac et l'instauration des paquets génériques à l'horizon 2016. Pour Didier Reboulet, président de la fédération Centre/Sud-Est des buralistes, ces paquets neutres "ont été testés en Australie. La consommation de tabac a augmenté quand même, tout comme le trafic".

Vers une grande manifestation nationale ?

Les buralistes rassemblés devant la fédération du PS ont repeint la façade de peinture blanche et y ont collé des affiches représentant François Hollande affublé d'un nez de Pinocchio. "Ils pensent que le paquet générique est révolutionnaire, du coup on a peint leur permanence en blanc. S'ils estiment que c'est une recette miracle, il n'y a pas de raison qu'elle ne marche pas chez eux", lance Didier Reboulet, très remonté contre les mesures annoncées dans le plan antitabac de la ministre de la Santé, Marisol Touraine, présenté fin septembre.

Il explique également que "ce genre d'actions se déroulent un peu partout en France en ce moment" et pourraient se traduire par une grande manifestation nationale s'ils ne sont pas entendus.

1 commentaire
  1. Collombitude - 10 décembre 2014

    Pas de commentaires sur la position des buralistes, néanmoins, la police ne semble pas être intervenue pour empêcher les tagues, il est vrai que les buralistes ne sont pas des zadistes sur lesquels on peut faire feu, sans impunité, la justice dépend avant tout de la qualité de celui qu'on juge, comme d'hab.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut