rose

Coup d’envoi du festival mondial des roses à Lyon

Pendant plusieurs mois, Lyon accueille le premier Festival mondial des roses, une fleur pour laquelle le savoir-faire lyonnais a longtemps été reconnu internationalement.

D'avril à octobre, la ville de Lyon va se parer de rose. Non pas pour faire de l'ombre à la cité toulousaine, mais bien pour célébrer la reine des fleurs, parmi les plus méconnus des savoirs-faire lyonnais.

Une manifestation inédite, en partenariat avec les musées, les associations, les bibliothèques... Le moment phare de ces six mois sera le week-end des 29, 30 et 31 mai prochains, notamment au parc de la Tête-d'Or, avec une parade et tout un tas de manifestations prévues autour de la roseraie. La Presqu'île sera également de la fête, avec des milliers de roses installées sur les places des Jacobins, de la République et des Terreaux. La cour de l'hôtel de ville sera métamorphosée en jardin géant, parée de 1 200 rosiers.

D'ici là, de nombreuses animations sont prévues. Le musée de l’Imprimerie accueillera l'exposition “Le jardin des imprimeurs” à partir de ce jeudi 9 avril. Le musée Gadagne, les archives municipales et le musée des Beaux-Arts suivront le mouvement au mois de mai pour évoquer les spécificités lyonnaises dans la culture de la rose.

Capitale des roses

Fin mai, la ville accueillera également le 17e Congrès mondial des sociétés de roses, rassemblant plus de 600 professionnels venus des quatre coins du globe. C'est la première fois que ce congrès se déroule en France.

Lyon a longtemps été considérée comme la capitale des roses, accueillant près de 15 % de la production mondiale au cours du XIXe siècle. Aujourd'hui encore, 50 % des créateurs européens de nouvelles roses sont lyonnais.

à lire également
Cérémonie militaire au parc de la Tête d'Or
Le lieutenant-colonel Cyrille Tachker a pris la place du colonel Laurent Kuntzmann à la tête du 7e RMAT ce matin lors d’une cérémonie militaire au parc de la Tête d’Or. Une cérémonie militaire se déroulait ce mercredi matin au parc de la Tête d’Or. Au garde-à-vous, les hommes du 7e RMAT assistaient à la passation […]
Faire défiler vers le haut