A45 : les élus RCES "se réjouissent" de l’abandon du projet

Ce matin, le rapport Duron clôturait les débats sur le projet de A45, qui devait relier la ville de Lyon à Saint-Etienne. Dans un communiqué, les élus régionaux du Rassemblement citoyen, écologiste et solidaire se félicitent de l’abandon de ce projet "inutile et inefficace."

Pas de projet A45, mais des solutions tout de même. Dans le rapport Duron paru ce matin, il est question de "mettre en œuvre, sitôt après le débat d’orientation multimodale de la région lyonnaise, les réponses qui seront alors retenues." Jean-Charles Kohlhaas, élu régional RCES et membre de la commission des transports, se satisfait, entre autres, des "500 hectares de terres agricoles » qui seront épargnées. Il souligne malgré tout le besoin de trouver rapidement des solutions alternatives qui « existent comme cela a été démontré par les opposants au projet." Il promet également de continuer à s’investir dans les débats d’orientation. Dans ce même communiqué, les élus RCES rappellent les axes de travail, prioritaires selon eux : "Mettre enfin en place un véritable service RER, avec, en plus des liaisons existantes, l'utilisation de la rive droite du Rhône, en développant Saint-Étienne-Perrache, mais aussi en ouvrant Condrieu-Givors et en prolongeant jusqu’à Givors la ligne Saint-Paul/Gorge-de-Loup/Brignais." En parallèle, ils appellent à "sécuriser et fiabiliser" l’autoroute déjà existante.

à lire également
bouchons
Interpellée ce vendredi au sujet du projet de l’A45 entre Lyon et Saint-Etienne, Élisabeth Borne, la ministre des Transports, a assuré que “toutes les solutions sont étudiées” au gouvernement. Sans toutefois évoquer d’alternative… 
3 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 1 février 2018

    Il serait bon d'aller aux sources de tous ces déplacements entre Lyon et St Etienne ! Pourquoi autant de déplacements ? Les gens habitent d'un côté et travaillent de l'autre ? pourquoi ? Les industries ont des partenaires qui ne sont pas à côté de chez elles ? Et le pétrole, est-ce une ressource inépuisable ? Il est logique qu'une société qui marche sur la tête doivent détruire des milliers d'hectares de terres agricoles ! D'ailleurs le secteur du BTP va être privé d'un marché qui permet de faire des salaires, des bénéfices, des taxes ! Il faut forcer les gens à dépenser sinon l'économie ne tourne plus ! . Il est temps de passer à autre chose non ? :o)

  2. Robes Pierre - 1 février 2018

    pourquoi autant d’âneries en si peu de lignes, telle est la question.

  3. JPaul - 1 février 2018

    Robes, une ligne suffit !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut