Capture d’écran 2011-11-25 à 16.04.38

270 millions d'euros pour rénover Edouard Herriot

Gérard Collomb, président du conseil de surveillance des HCL, a présenté jeudi 24 novembre, un plan de 270 millions d'euros pour restructurer l'hôpital. Problème, il manque 40 millions d'euros pour le financer et Nora Berra accuse le maire de plagiat. Explications.

Capture d’écran 2011-11-25 à 17.15.57 ()

Le mode opératoire n'est pas commun. Convoquer toute la presse à l'hôtel de ville de Lyon pour évoquer l'avenir de l'hôpital Edouard-Herriot. Plusieurs journalistes étaient surpris, jeudi soir, que la présentation du projet de rénovation de l'hôpital soit faite à la mairie plutôt qu'aux Hospices civils de Lyon (HCL), établissement public gestionnaire du site d'Edouard-Herriot. Mais Gérard Collomb s'en est expliqué : "Si nous finançons en majorité le projet de rénovation, il est normal que la présentation du projet se fasse dans nos murs" a justifié le maire de Lyon. En tant que président du conseil de surveillance des HCL, il a en effet présenté un projet ambitieux de 270 millions d'euros sur treize ans financé par la ville et le Grand-Lyon en partie, pour rénover ce qu'il a désigné comme étant "le cœur de la médecine lyonnaise".

Concentrer les activités

La modernisation d'Edouard-Herriot, "repoussé depuis 20 ans" selon le maire de Lyon, prévoit de concentrer les activités actuellement éclatées de l'hôpital -2 pavillons d'urgence, 34 salles d'opérations réparties sur 10 pavillons, 84 lits de soins critiques répartis sur 14 pavillons-, sur 4 lieux principaux. L'un consacré aux consultations, dans les pavillons situés à l'entrée de l'hôpital, le deuxième consacré aux urgences, le troisième aux salles d'opération et le dernier aux hospitalisations (voir carte ci-dessus).

Les travaux seraient réalisés en deux temps (voir carte ci-dessous). Une première phase (2012-2019) verrait le regroupement des urgences en 2014 et la construction d'un bâtiment neuf de 15 000 m2 regroupant les plateaux techniques (salles d'opération) en 2017. Dans une seconde phase (2020-2025) le regroupement des lits d'hospitalisation serait mené dans un bâtiment neuf de 22 000 m2.

Capture d’écran 2011-11-25 à 16.04.38 ()

L'hôpital mettrait ainsi en avant un pôle d'urgences médico-chirurgicales lourdes (trauma-center), et un pôle d'excellence en gériatrie, ainsi qu'un pôle multidisciplinaire de médecine et de chirurgie fortement tourné vers l'ambulatoire. Enfin, une filière digestive et hépatique intégrant un centre d'excellence mutualisé en imagerie interventionnelle et un pôle permettant le regroupement des transplantations rénale et pancréatiques. Les activités ORL d'Edouard-Herriot seraient quant à elles transférées vers le site des hôpitaux Est.

40 millions d'euros manquent à l'appel

Ce projet, validé par la communauté médicale selon François Mion, président de la commission médicale d'établissement (CME) d'Edouard-Herriot (800 médecins), présent aux côtés de Gérard Collomb jeudi soir, prévoit une première tranche de 120 millions d'euros (études + travaux) financés sur la période 2012-2019 à hauteur de 20 millions par l'Etat, au titre du plan hôpital 2012. 60 millions d'euros seraient financés par les HCL et 40 millions restent encore à trouver. "Nous allons nous tourner vers les collectivités locales : conseil général et conseil régional, mais si aucune de ses institutions ne pensent qu'HEH mérite des financements, j'ai assuré aux HCL que le Grand-Lyon et la Ville financeraient ces 40 millions d'euros" lance, bille en tête, le maire de Lyon qui assure que "les président de groupe ont été mis au courant" au Grand-Lyon et à la ville.

Berra accuse Collomb de plagiat

Gérard Collomb qui est revenu longuement hier sur "les vicissitudes" du projet de rénovation d'HEH. Dans les années 1990, le projet aurait selon lui était "écarté par Michel Noir". Puis dans les années 2000, relancé par les HCL, avant d'être à nouveau abandonné en 2007 "devant les difficultés financières des Hospices civils". Le dossier est relancé en 2009 avec le financement d'études par le ministère de la santé. Et c'est dans ce contexte que Gérard Collomb rencontre Xavier Bertrand, ministre de la Santé, et Nora Berra, Secrétaire d'État au ministère de la Santé à Paris, le 27 juillet dernier (lire notre article par ailleurs).

La secrétaire d'Etat à la santé, conseillère municipale d'opposition UMP à la ville de Lyon, a réagi jeudi sur son blog. "Gérard Collomb est un plagiat, car ce projet qu’il nous a présenté cet après midi comme étant le sien, n’est ni plus ni moins que la deuxième variante du projet d’HEH élaboré à ma demande depuis plusieurs mois par les équipes médicales et administratives des HCL".

Reste maintenant à présenter officiellement le projet de rénovation d'Edouard-Herriot au conseil de surveillance des HCL, le 14 décembre prochain. Selon Nora Berra, il le sera en même temps qu'une deuxième version, moins onéreuse selon le maire de Lyon qui n'en parle même pas. Le nouveau directeur de l'Agence régionale de santé (ARS), nommé mercredi dernier à Lyon, devra également valider projet.

à lire également
Quelques instants après la réélection de Gérard Collomb, Nathalie Perrin-Gilbert (GRAM) donnait au nouveau maire de Lyon un discours haut en couleurs. Une semaine après, elle fait le buzz sur les réseaux sociaux.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut