Les conseils d'un expert en bière

Le Palais de la Bière est classé comme l'un des cinq meilleurs établissements français pour la bière. Trois cents références, directement importées d'une vingtaine de pays, quinze pressions dont une très rare, la Chimay Triple, quarante ans de tradition, la meilleure carte des bières des bars de France en 2001 et un barman œnologue, Christian, à vous couper la mousse sous la moustache. Visite houblonneuse en bière sainte.

Quinze pressions, quinze façons d'apprécier le houblon

Autant de pressions dans un seul bar, c'est assez rare ; alors quand il n'y a que de la qualité, c'est unique. Visite guidée entre République tchèque, Irlande, Ecosse, France et (forcément) Belgique, oasis de la bière summa cum laude.

Colomba
France - Blanche. 5ème
Excellente bière blanche artisanale française. Toute la Corse dans un verre.
Nez : herbes
Bouche : herbes du maquis corse, retour de céréales maltées

Pilsner Urquell
République tchèque
Blonde. 4,4ème
Un nom imprononçable (surtout après deux verres) pour la nème 1 mondiale des "pils".
Nez : miel
Bouche : blé, miel

Bourgogne des Flandres
Belgique - Brune. 5ème
Bière mûrie en fût de chêne et fraîche comme un bourgogne.
Nez : acidulé, fruité
Bouche : notes de cerises mûres, de pommes acides

Kwak
Belgique - Ambrée. 8ème
Aubergiste inventif, Pauwel Kwak a soufflé un verre spécial pour que les cochers puissent laisser reposer leur bière dans leurs étriers, sans devoir quitter leur siège.
Nez : caramel
Bouche : fruits, caramel

Karmelit Triple Belgique - Blonde. 8ème
Excellente bière "trois grains" (froment, avoine et orge). La recette du XVIIe siècle provient du vieux couvent de carmélites de Termonde.
Nez : citron
Bouche : agrume citronné

Saint Feuillien,
cuvée de Noël
Belgique - Blonde. 8ème
Bière d'abbaye saisonnière. Une blonde qui fait de l'effet.
Nez : caramel, pommes, miel
Bouche : fruits mûrs, caramel

Carolus d'Or Belgique - Ambrée. 7,5ème
Le nom "Carolus d'Or" se réfère à la pièce de monnaie en cours au temps de Charles-Quint. Bière très haut de gamme.
Nez : poire
Bouche : poire, caramel grillé

Saint-Bernardus - Belgique - Brune. 10ème
Anciennement "Sint Sixtus", la Saint-Bernardus est une bière de grande qualité. Attention, ça tape !
Nez : caramel grillé, torréfaction
Bouche : coing, caramel, pomme

Chimay Triple Belgique - Blonde. 8ème
Bière trappiste - les meilleures au monde. Le Palais de la Bière est le seul établissement à la vendre à la pression, à Lyon (13 en France).
Nez : acidité des levures
Bouche : ronde en bouche, amertume franche et retour sur des notes d'agrumes

Douglas Scotch Ale Ecosse - Ambrée. 8,8ème
Bière puissante. Gare aux téméraires : tout non Ecossais risque de rentrer sur les genoux.
Nez : caramel grillé
Bouche : caramel dominant, café

Guiness
Irlande - Brune. 4,2ème
La boisson nationale d'Irlande provient directement de Dublin. Nez : café
Bouche : café

Faro
Belgique - Lambic. 5ème
Bière de fermentation spontanée, coupée au sucre candy. Au goût, la plus "abordable" des lambics.
Nez : citronné, acide
Bouche : fruits, sucre

Pécheresse
Belgique - Lambic. 5ème
Bière aux arômes délicats. Très fruitée.
Nez : fruits, pêche
Bouche : pêche

Kriek Saint Louis Belgique - Lambic. 5ème
Mangez dix bonbons très acidulés : la Kriek, c'est à peu de choses près pareil.
Nez : griottes, merises
Bouche : griottes, merise

Framboise Lindemans Belgique - Lambic. 2,5ème
Certainement la pression la plus fruitée.
Nez : acidulé, fruité
Bouche : framboise

Comment la déguster ?

1) Vérifier la température. Chaque bière a sa température de dégustation. C'est géneralement entre 8ème et 14èmeC qu'elle révèle pleinement ses arômes.

2) Choisir un verre adapté. A chaque bière son verre. Malgré les différentes déclinaisons esthétiques, il existe 3 grands types de verres. Les flûtes pour servir les Pils, les verres calices pour servir les bières trappistes et les verres corolles pour les bières de triple fermentation.

3) La vue : premier des gestes essentiels, observer la bière et apprécier sa robe, sa transparence et sa mousse.

4) L'odorat : se laisser imprégner des odeurs et arômes qui s'échappent du verre. Votre dégustation n'en sera que meilleure.

5) Le goût : en bouche une bière renseigne sur son amertume, son acidité, sa douceur, sa consistance. A la manière des œnologues, le meilleur moyen d'apprécier la complexité d'une bière reste de procéder en trois gorgées. La première, pour s'imprégner de son esprit, la seconde pour laisser s'exprimer la multitude de saveurs et la dernière, pour révéler pleinement sa véritable nature. On peut grossièrement dégager trois grandes particularités de saveurs : goût de céréales et de malt, goût de fruit et goût de caramel, café grillé.

Le Top 6 du patron du Palais de la Bière

Saint-Bernardus Abt (12ème)
Bière brune belge d'abbaye, chargée en alcool, ce qui lui confère plus de rondeur et d'ampleur.
Mousse : relativement abondante, légèrement teintée, tient bien.
Nez : arôme de banane.
Bouche : caramel, vanille.

Floreffe triple (7,5ème)
Bière blonde belge d'abbaye avec une mousse épaisse, compacte et moelleuse.
Mousse : abondante, légèrement teintée qui retombe.
Nez : fruits jaunes, abricot, avec un petit peu de caramel.
Bouche : ronde, grasse, astringente, avec un petit goût de fruit.

Trappiste Rochefort 10 (11,3ème)
Bière trappiste brune.
Mousse : assez peu de mousse.
Nez : caramel, café grillé, pain d'épices.
Bouche : ronde, vineuse, avec un retour de raisin macéré.

Chimay bleue (9ème)
Bière trappiste brune.
Mousse : assez abondante qui retombe vite, légèrement colorée.
Nez : caramel grillé.
Bouche : ronde, au goût de fruits macérés, pruneaux.

Westmalle tripel (9,5ème)
Bière trappiste blonde.
Mousse : fine et légère, blanche.
Nez : fruits exotiques.
Bouche : fine, complexe, pas agressive, ananas.

Orval (6,2ème)
Bière trappiste ambrée, plus rude et rustique que les précédentes.
Mousse : incroyablement abondante.
Nez : épices.
Bouche : acide, amère avec un goût d'épices.

Dossier réaliser par Pierre Rammah et Guillaume Lamy

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut