Léon de Lyon devient brasseur

Léon de Lyon, deux étoiles Michelin et fleuron de Relais & Châteaux, deviendra brasserie haut de gamme en février 2008.
Petit rtour en arrière. Début mars, Jean-Paul Lacombe, le maître de céans, annonçait que la maison centenaire fermait définitivement ses portes le 31 décembre 2007. Six mois (et quelques prises de tête plus tard), le cuisinier décide, à 58 ans, "de continuer l'aventure", malade à l'idée que des caddies de Casino (un temps repreneur) puissent fouler les parquets XVIIe de la rue Pléney.
Rien à la déco très bourgeoise et unique en son genre ne devrait changer. Seules les cuisines, destinées à préparer 150 couverts par jour, seront entièrement rénovées. À partir de 20 euros le plat et le verre de vin, la brasserie Léon de Lyon devrait séduire bon nombre de Lyonnais qui n'ont jamais eu l'occasion de rentrer dans ce qui est aujourd'hui considéré comme un emblème du patrimoine de Lyon.
Rendez-vous en février 2008.

à lire également
Le cuisinier d'origine ligérienne Pierre Gagnaire (dix-huit restaurants et l'un des chefs les plus étoilés du monde) était à Lyon ces deux derniers jours pour un repas à dix mains au Neuvième Art (Lyon 6e) et la présentation d'un nouveau livre. Lyon Capitale l'a rencontré.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut