Bocuse d'Or : les pays nordiques en force

Geir Skeie, le candidat de 28 ans, a surclassé les vingt trois autres finalistes. La Suède repart avec le Bocuse d'Argent et la France se contente du Bocuse de Bronze, à seulement un point de différence. Pour la petite histoire, l'équipe française a été pénalisée de douze points pour avoir rendu son plat de poisson une minute au-delà du temps réglementaire. Soit un point... pour une place. Rageant. Quant au Danemark, il échoue au pied de podium mais avec, fait inédit, le prix spécial pour son poisson et pour sa viande.

Au palmarès des nations les plus récompensées, la France reste toujours en pôle position, avec 9 distinctions (6 en or, deux en argent et une en bronze), devant la Norvège (4 or, deux argent, un bronze) et la Belgique (trois argent et deux bronze).

lire aussi Chaude ambiance aux Bocuse d'Or

à lire également
Marc Veyrat
Dans un entretien qu'il a accordé à Lyon Capitale, le chef haut savoyard Marc Veyrat revient sur son retrait "catégorique" du guide Michelin, sur "l'incompétence" et "l'amateurisme" des inspecteurs, sur le terroir, sur son "grand ami" Paul Bocuse, sur le fait qu'il a envisagé de mettre fin à ses jours. Interview uppercut.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut