Combien va coûter le périscolaire à Villeurbanne ?


Par Lucie Blanchard
Publié le 29/04/2014  à 07:00
5 réactions

Jean-Paul Bret © Tim Douet
© Tim Douet

La réforme des rythmes scolaires sera appliquée à la rentrée à Villeurbanne. Mais on ne sait toujours pas combien coûteront les temps périscolaires aux familles. On le saura le 27 mai, après le prochain conseil municipal. Les services travaillent actuellement sur la base de 1,40 euro par jour et par enfant, pour le tarif médian.

Les 13 000 écoliers des 24 groupes scolaires de Villeurbanne passeront à la semaine de 4,5 jours à la rentrée, comme le maire Jean-Paul Bret (photo) s'y est engagé depuis mars 2013. Ils bénéficieront ainsi de nouveaux horaires de classe, 8h30-12h et 14h-15h45, sauf pour les maternelles qui termineront à 11h45 le matin et à 16h l'après-midi. La pause méridienne sera allongée de 12h à 14h. Nouveauté, les enfants auront classe le mercredi matin, de 8h30 à 11h30. Ils pourront rester à la garderie jusqu'à 12h30 ce jour-là, si leurs parents en décident ainsi. En revanche, il n'y aura toujours pas de garderie le matin. "Le chantier sera ouvert durant le mandat", assure-t-on à la mairie.

24 responsables d’activités périscolaires

Dans le cadre de cette nouvelle organisation, les temps périscolaires s'étaleront de 15h45 à 16h30, et de 16h30 à 18h les lundis, mardis, jeudis et vendredis. Pour les animer, l'équipe municipale prévoit de recruter 24 responsables du périscolaire : 6 responsables de grand secteur ont déjà été employés par la Ville l'année dernière, 18 autres sont en cours de recrutement et seront présentés aux parents d'élèves d'ici à la fin de l'année dans les établissements. Des permanents qui serviront d'interface entre les parents et les animateurs, les instituteurs et les animateurs dans chaque groupe scolaire de la ville. La municipalité s'appuiera sur eux dans la mise en œuvre de la réforme.

Un taux d’encadrement multiplié par deux

À Villeurbanne, la municipalité qualifie la réforme d'"extrêmement qualitative" puisque "le taux d'encadrement des enfants passera de 1 encadrant pour 25 enfants actuellement à la cantine, à 1 pour 14, voire 1 pour 12 en maternelle, à partir de septembre".

Concernant la participation financière des parents, on sera fixé le 27 mai, au lendemain du prochain conseil municipal, mais les grands principes en ont été définis au moment de la prise de fonction de la nouvelle équipe municipale, le 22 avril dernier.

5 euros par mois pour le tarif le plus bas

Villeurbanne se basera ainsi sur le quotient familial des familles pour proposer un tarif plancher de 50 euros par an aux familles les plus pauvres. Le tarif médian sera de 1,50 euro par jour, environ 5 euros par mois pour les plus précaires. La Ville travaille encore à l'établissement de "tranches hautes" pour introduire "un peu plus de progressivité" dans le paiement des animations extrascolaires.

Enfin, les temps périscolaires seront animés en majorité par des animateurs municipaux issus des clubs sportifs de la ville, de l’École nationale de musique (ENM) et des médiathèques, ainsi que par des instituteurs volontaires. Pour le reste, les temps périscolaires seront délégués aux associations de la ville qui ont répondu à l'appel à projets lancé par la mairie.

 

  • Actuellement 2.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 2.4/5 (5 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
5 commentaires

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?
Décidément, à Villeurbanne comme ailleurs on emprunte les voies les plus tortueuses pour parvenir finalement à une pagaille dans les écoles alors que l'exercice scolaire a besoin de calme et de sérénité.
Les résultats scolaires des petits Francais vont encore reculer, le contraire de l'effet recherché.
On organise l'abaissement général du pays.
Au secours, Condorcet reviens!

Signaler un abus | le 29/04/2014  à 08:27 | Posté par  Jean-Marc Chaffringeon  

Gaudin a fait savoir qu'à Marseille, il allait confier aux enseignants la tranche 15h45/16h30 (heures supplémentaires enseignement). Ce que j'ai proposé à Lyon et qui a été retenu par la Direction de l'Education...
Mais ça c'était avant, avant le drame.
Le 25 avril dernier, Hamon a annoncé qu'il allait signer les accords d'un nouveau Munich pédagogique (apprentissages reconcentrés, sorties décalées, après-midi supplémentaire "libéré",etc.)
Y-aura t-il des Daladier pour les mettre en oeuvre?

Signaler un abus | le 29/04/2014  à 08:37 | Posté par  Jean-Marc Chaffringeon  

15 mn de décalage entre élémentaire et maternelle : pratique pour récupérer les fratries dans un même groupe scolaire
Fin de l’école à 12h : dans des groupes scolaires surchargés, les enfants qui seront du dernier service à la cantine mangeront largement après 13h, on va espérer pour eux qu’ils auront pris un bon petit déjeuner
Retour à 14h : pour les familles ou les assistantes maternelles avec des enfants en bas âge comment s'organiser à l'heure de la sieste ?

Signaler un abus | le 29/04/2014  à 09:40 | Posté par  kakes  

Avec de tels horaires sur la pause méridienne, les effectifs des cantines surchargées ne sont pas près de diminuer !
L’ancien 1er vice-président au Grand Lyon a dit au Président le jour de son élection : « les décisions ne peuvent précéder les discussions ». S’il pouvait en être de même dans sa ville …

Signaler un abus | le 29/04/2014  à 09:40 | Posté par  kakes  

Bravo la politique sociale de gauche : fin de l'étude gratuite, 50 euros minimum par an et par enfant et (1.5x144 =) 216 euros par an par enfant en moyenne. 144 étant le nombre de jours où il y aura périscolaire.

Signaler un abus | le 29/04/2014  à 11:47 | Posté par  Toussaint  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.