Signature Vaccin contre la Dengue
Eliot LUCAS

Sanofi Pasteur : Le Mexique signe pour le vaccin contre la dengue

Hier soir, sur son tout nouveau site de Neuville-sur-Saône, Sanofi Pasteur annonçait la mise en circulation prochaine du vaccin contre la dengue. Une avancée historique pour des pays comme le Mexique fortement exposés à cette maladie endémique. L'état mexicain a clairement affiché son intention d'intégrer le vaccin à son programme de vaccination.

Accord de vente entre Sanofi et le Mexique

Eliot LUCAS
Signature de la vente de vaccin entre Sanofi et le Mexique

Il aura fallu 300 millions d'euros et presque deux décennies de recherche pour que Sanofi Pasteur parvienne à mettre au point un vaccin contre la deuxième maladie tropicale la plus répandue au monde après le paludisme. La dengue touche sévèrement près de 500 000 individus chaque année. L’inscrire parmi les maladies évitables par vaccination représente un véritable enjeu pour la santé publique. Après une visite du centre de production flambant neuf de Sanofi à Neuville-sur-Saône, la ministre de la Santé Marisol Touraine, a félicité l'ensemble des personnes ayant contribué à ce projet. « C'est un atout formidable pour le rayonnement de la France à l'étranger », clame-t-elle. Son homologue Mexicaine, Mercedes Juan Lopez, s'est quant à elle dit impressionnée par la technologie innovatrice du site.

« En luttant contre les maladies, nous améliorons nos capacités de vivre ensemble »

Marisol Touraine

Eliot LUCAS
Marisol Touraine, le 9 juillet 2015

Le Mexique, au cours des deux dernières années, s'est personnellement investit au côté de Sanofi Pasteur pour le développement du vaccin. Le pays a participé en 2013 et 2014 à des essais cliniques et ce à toutes les phases du projet. « Nous comptons aujourd'hui 14 vaccins dans notre programme de vaccination et nous espérons y intégrer celui-ci dès que possible », a précisé la ministre mexicaine de la Santé. Une déclaration d'intention a été signé entre Sanofi Pasteur et le pays d'Amérique centrale en vue d'un accord futur à Paris en présence de François Hollande et du Président Mexicain. Le dossier d'enregistrement du vaccin a été déposé en priorité dans les pays exposés aux risques de contracter la maladie à l'instar du Brésil, de la Colombie, de la Malaisie ou encore des Philippines.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut