Rhône-Alpes : baisse de la fréquentation hôtelière cet hiver

L’Insee a communiqué ce mercredi 30 juillet les chiffres du tourisme pour la saison hivernale 2013-2014. L’institut constate une baisse de la fréquentation hôtelière de 5,3 % en Rhône-Alpes par rapport à l’hiver 2013.

Plus de 4 millions de touristes ont séjourné dans les hôtels de la région entre décembre et avril derniers. Avec 8,2 millions de nuitées enregistrées, la fréquentation hôtelière rhônalpine a connu une baisse de 5,3 % par rapport à l'hiver 2013. Tous les départements de la région ont été affectés par cette diminution de la fréquentation, rapporte l'institut.

Ce sont les hôtels du Rhône qui ont été les plus affectés par ce recul, avec une perte de 9,1 % du nombre de nuitées par rapport à 2013. Cette baisse peut s'expliquer notamment par "l'absence de grands salons biennaux comme le Sirha, ou une moindre activité d'affaires pendant les vacances scolaires", selon l'Insee. Grâce aux activités de sports d'hiver, les hôtels de Haute-Savoie ont été les plus épargnés, enregistrant une légère baisse de 1 % des fréquentations. Les départements du sillon alpin ont été les moins affectés par la diminution de 2 % du nombre de touristes étrangers en Rhône-Alpes.

Le taux d'occupation des hôtels sur la région aura été de 53,6 %, soit trois points de moins que l'année précédente.

à lire également
Michel Mercier avec son successeur au conseil départemental, Christophe Guilloteau, lors d’un meeting en 2015 © Tim Douet
Michel Mercier aime les fusions. Celle du département et de la métropole lui a permis d’éviter de laisser le conseil général du Rhône en situation de banqueroute. Celle de Thizy avec cinq communes voisines a permis à son territoire électif de voir ses recettes bondir. Mais, passé l’effet d’aubaine, comme le pointe la chambre régionale des comptes, l’horizon s’obscurcit. Il dessine une forme de pyramide de Ponzi institutionnelle.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut