Lyon : la rue de la Ré' sort du top 100 des artères les plus chères du monde

Récemment partiellement rachetée par le fond souverain de gestion d’actifs d’Abu Dhabi, la rue de la République vient de sortir du top 100 des artères commerciales les plus chères du monde. De la 99e place, elle rétrograde en 144e position. Néanmoins, même si elle recule dans le classement, les loyers y progressent de 10 %. Trop peu par rapport à l’explosion des prix dans les plus grands axes commerçants de la planète. Décryptage et classements.

N’est pas les Champs Elysées ou la 5e Avenue qui veut. Lyon vient de le comprendre en reculant de 45 places dans le dernier classement Main Streets Across the World du conseil en immobilier d’entreprises Cushman &Wakefield. Dans ce classement des artères commerçantes les plus chères du monde, la rue de la République passe de la 99e place en 2009 à la 144e place en 2013.

Le prix annuel au mètre carré sur la principale rue de commerce lyonnaise n’est "que" de 1 620 euros (1 473€/m² en 2009). Une paille par rapport aux 22 307 euros de Causeway Bay (Hong-Kong), qui truste la première place du classement et détrône au passage la célèbre 5e Avenue de New-York (21 204 euros m²/an).

Un recul en trompe l’œil

Pour autant, si la rue de la République recule dans le classement, les prix à la location continuent d’y augmenter ; +10 % depuis 2009. "Rien de négatif pour Lyon qui maintient une croissance du prix des loyers, comme dans certaines autres villes de province. En revanche cette augmentation apparait mineure au regard de l’explosion des prix à Paris, ou dans d’autres grandes métropoles internationales comme Hong-Kong", commente David Bourla, responsable des études chez Cushman & Wakefield.

"Si le haut du classement est généralement occupé par les mêmes villes, les importantes augmentations de loyer observées sont généralement dues à des transactions locatives particulièrement importantes qui créent un pic statistique", analyse-t-il.

Les meilleures places, de grandes surfaces

Plusieurs leviers sont en jeu dans le développement de ces artères commerciales. Il convient de distinguer les rues de mass-market, des axes dédiés au luxe. "Les marques de luxe privilégient des stratégies de concentration à Paris, voire certaines villes spécialisées comme Cannes ou Saint-Tropez", précise le spécialiste. "En revanche les axes de mass-market sont eux, boostés par l’installation de nouvelles marques étrangères qui s’installent en France, comme Abercombie and Fitch ou Desigual", détaille David Bourla, qui juge aussi que l’expansion des marques étrangères bénéficie dans un second temps aux métropoles de province. Si l’on prend par exemple une marque américaine, elle se développera d’abord à Londres, puis Paris, avant d’ouvrir dans de grandes villes de province.

"Les groupes continuent d’ouvrir des magasins mais plus sur une stratégie de groupe, avec la possibilité de remplacer une enseigne du groupe par une autre, comme le fait par exemple Zara qui ouvre de nouveaux magasins de vêtements et implante des Zara Home (décoration, ndlr) dans les anciens". En revanche, une seule règle reste inchangée : toujours sur les meilleures artères et toujours de grandes surfaces.

Rue de la République, "un investissement à long terme"

La rue de la Ré n’a donc pas à rougir de son classement. Elle continue même de susciter la convoitise. En décembre dernier, le Abu Dhabi Investment Authority, le plus important fond souverain de gestion d'actifs de la planète achetait 24 immeubles haussmanniens de la rue, via la holding du duc de Westminser, Gerard Grosvenor. Les nouveaux propriétaires entendent réaliser un "investissement à long terme" dans une "grande ville française présentant d'excellentes perspectives de croissance". Faire de la rue de la Ré, une nouvelle avenue des Champs-Elysée ? Les pétromonarques d’Abu Dhabi semblent en tout cas y croire.

Classement des rues commerçantes les plus chères de la planète

Rang Localisation Ville Pays taux d'augmentation de location prix annuel au m² en euros
1 Causeway Bay Hong-Kong Chine 34.9 % 22.307€
2 5e Avenue New-York USA 11.1 % 21.204€
3 Times Square New-York USA 55.6 % 17.811€
4 Central Hong-Kong Chine 14.3 % 15.746€
5 Tsin Sha Tsui Hong-Kong Chine 12 % 13.122€
6 Champs Elysées Paris France 10 % 9.573€
7 East 57th street New-York USA -8.3 % 9.330€
8 Ginza Tokyo Japon 0 % 8.962€
9 Omotesando Tokyo Japon 0 % 8.245€
10 Pitt street Mall Sydney Australia 0 % 8.077€
... place Vendôme/rue de la paix Paris France 6.3 % 6259€
... Montaigne Paris France 23.1 % 5.891€
... faubourg Saint-Honoré Paris France 23.1 % 5.891€
... rue Saint honoré Paris France 8.3 % 4.787€
... la Croisette Cannes France 8.3 % 4.787€
... boulevard Saint Germain Paris France 22,2 % 4.050€
... boulevard Haussmann Paris France 8.7 % 3.682€
... rue de Rivoli Paris France 14.3 % 2.946€
... avenue Georges V Paris France 0 % 2.209€
... rue sainte Catherine Bordeaux France 10 % 1.620€
... rue Neuve Lille France 10 % 1.620€
... rue de la République Lyon France 10 % 1.620€
... avenue Jean Médecin Nice France 10 % 1.620€
... avenue Alsace-Lorraine Toulouse France 10 % 1.620€
... rue Saint Ferréol Marseille France 11.1 % 1.473€
... rue des Grandes Arcades Strasbourg France 0 % 1.473€
à lire également
Pour remédier aux difficultés que rencontrent certains actifs pour se loger à Lyon, la ville de Lyon et Action logement ont présenté ce vendredi le dispositif "louer pour l'emploi". Des aides pour le propriétaire bailleur, avec en contrepartie pour le locataire un loyer inférieur au prix du marché.
2 commentaires
  1. Sophie_Lyon - 14 février 2013

    complétement ridicule.... on marche sur la tête. Je préfère de toute façon fuir les moutons qui bêlent, fussent ils friqués.

  2. Janus - 16 février 2013

    Si ce déclassement relatif pouvait entrainer la réinstallation des commerces sur Pdt Carnot, il deviendrait positif et corrigerait la bourde de l'équipe municipale.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut