Lyon 1er : fermeture du Jardin des Pend'Arts

D'après la maire du 1er arrondissement, Nathalie Perrin-Gilbert, le jardin des Pend'Arts, situé rue du Bon Pasteur, a été évacué ce vendredi matin.

"J'apprends par des habitants que l'expulsion du jardin des Pend´arts est en cours." publie Nathalie Perrin-Gilbert sur les réseaux sociaux.

Situé sur les Pentes, rue Bon Pasteur, le jardin appartenant à la ville de Lyon est depuis plusieurs mois occupé par le collectif citoyen des Pend'Arts. La police municipale a procédé ce vendredi matin à la fermeture du jardin, en application à l'ordonnance du tribunal de grande instance en date du 14 avril, qui autorise la ville à reprendre possession des lieux. Selon la ville de Lyon, le terrain est une "zone dangereuse" pour les riverains et jardiniers, en raison des "galeries creusées dans le sous-sol". Sécuriser le jardin reviendrait à investir "plusieurs centaines de milliers d'euros". La ville envisage donc la pose d'un portail, afin d'y interdire l'accès.

Soutenus par Nathalie Perrin-Gilbert, qui "exprime [sa] désolation devant le refus de dialogue de la Ville de Lyon aussi bien vis à vis de l'association la Ruche que de ce collectif citoyen des Pend'Arts", ces derniers essaient de faire de cet espace laissé à l'abandon un jardin "éco-citoyen" ouvert aux riverains. Depuis 1 an, aucun dialogue n'a été établi entre la Ville de Lyon et les occupants du jardin, qui en ont récemment adressé une lettre à Jean-Yves Sécheresse, l'adjoint au maire à la sécurité.

à lire également
Faire défiler vers le haut