Des statues monumentales de girafes en bronze au parc de la Tête d'Or

Le projet Grandeur Nature ambitionne de doter le parc de la Tête d'Or de statues monumentales en bronze représentant une famille de girafes. Réalisées par l'artiste Damien Colcombet, avec le soutien du fonds de dotation Devenir, elles devraient être installées au printemps 2016.

Statues Girafes Tête d'Or ()

©Grandeur Nature

La famille de girafes du parc de la Tête d'Or devrait accueillir de nouveaux pensionnaires. Un projet est en cours devant mener à la construction, dans l'idéal, de trois statues en bronze représentant un girafon et deux girafes adultes, taille réelle.

Un projet ambitieux initié par Damien Colcombet, ancien directeur financier devenu sculpteur animalier. Un domaine qu'il a déjà expérimenté, ses premières œuvres connaissant un franc succès. Une idée dont il fait part à Jean Brunet-Lecomte, qui créera par la suite le fonds de dotation Devenir et qu'il associera à ce projet de statues monumentales.

Un projet à 400 000 euros

Après une période de flottement au moment des élections municipales, le projet repart de l'avant et obtient un accord de principe de la municipalité, Alain Giordano, adjoint en charge des espaces verts et de la qualité de l'environnement, et Gérard Collomb en tête.

Statue Girafe Tête d'Or ()

©Grandeur Nature

La famille dans sa totalité avec le girafon, le papa et la maman girafe représente un budget estimé à 400 000 euros. Uniquement des fonds privés. Une collecte de fonds est en cours et des contacts ont été établis avec plusieurs mécènes. Une campagne de financement participatif sera également lancée, à partir du lundi 8 juin, sur la plateforme de crowdfunding solidaire Arizuka, à hauteur de 15 000 euros.

D'autres versions sont également envisagées et budgétisées, comme la réalisation d'un girafon seul (70 000 euros) ou encore un girafon accompagné d'un adulte (190 000 euros).

"On va tout faire pour qu'il y ait au moins un adulte avec le girafon au printemps 2016, pour l'inauguration. Le 3e pourrait venir après, en décalé", nous a confié Faustine Lépinoy, du fonds de dotation Devenir.

"Symboliser la perpétuation de l'espèce"

Statue Girafe Tête d'Or ()

©Grandeur Nature

Le sculpteur Damien Colcombet avoue que cette idée lui trotte dans la tête "depuis longtemps. Je passe mon temps à visiter les zoos. Partout, je vois des sculptures animalières. Ça se complète très bien. Le public est content de voir des animaux de près, pour les toucher, pour se mesurer à eux aussi. Il y en a partout et pas à Lyon, alors qu'on a un très beau parc, un très beau jardin. Avoir deux girafes adultes et un enfant permet aussi de symboliser l'avenir et la perpétuation de l'espèce."

"La mairie nous soutient à 100 % et Alain Giordano est vraiment enthousiaste. C'est quelque chose de consensuel, que 95 % des gens vont aimer", ajoute-t-il, tenant à préciser que l'œuvre sera réalisée dans la fonderie Barthélémy Art de Crest, dans la Drôme, qui, en plus d'être régionale, a déjà produit des œuvres monumentales et est équipée pour cela.

"Dès que 70 % de la somme est réunie, je démarre, annonce Damien Colcombet. Nous avons un certain nombre de promesses qui sont encourageantes. On devrait déjà avoir suffisamment pour construire le girafon et on espère réunir assez pour un adulte d'ici à la fin de l'année. Mais on recherche aussi une adhésion populaire. C'est tout le principe de la campagne lancée sur le site Arizuka."

1 commentaire
  1. Tx - 4 juin 2015

    Et pourquoi pas au Parc Blandan ? Tête d'Or est déjà très bien pourvu et le Parc Blandan possède une grande place vide en sable rouge, où c'est un peu le cagnard. Les girafes seraient même visible depuis l'entrée principale... D'ailleurs, chères Ediles, à quand une buvette, une guinguette, avec 10 tables et des parasols ? Y fait chaud... y fait soif... et les enfants veulent des glaces ! Quant à une fontaine, un système de brume, je fantasme !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut