Collomb présidentiable en 2012 : Il est sourd Elkabbach ?

Invité : Gérard Collomb (écouter le son). Après les quelques flatteries d'usage sur la politique menée dans la deuxième ville de France, Jean-Pierre Elkabbach en arrive à la seule question qui vaille : " on chuchote, Gérard Collomb, qu'à partir de vos réussites à Lyon vous travaillez votre image et que vous avez des démangeaisons et des rêves présidentiels. C'est vrai ? " interroge malicieusement Elkabbach. Le maire de Lyon répondra très clairement : " En ce moment au PS, c'est plutôt le bal des prétendants et moi je ne voudrais pas être de ces figurants-là ".

Mais en guise d'arrières-pensées, le maire de Lyon imagine que les expériences menées à Lyon peuvent irradier l'ensemble du pays et apparaître comme des propositions susceptibles d'intéresser le " peuple français ". A l'entendre, Gérard Collomb n'a jamais dit qu'il pensait à la présidentielle, ni en se rasant, ni en se couchant, ni en se regardant dans la glace. Jamais, jamais, jamais ! Au fond il n'a fait que répéter ce qu'il explique depuis sa réélection avec son fameux " modèle lyonnais ".

Et pourtant, Marc-Olivier Fogiel s'exclamera en reprenant l'antenne " il l'a presque dit ! ". L'information sera reprise, non sans quelques ironies, par le site Arrêt sur images avec ce petit commentaire : " Encore un tout petit pas, et Collomb rejoindra tous ceux, de Villepin à Hollande, qui s'achètent pour deux ans un ticket d'entrée permanent dans les médias, en s'échauffant ostensiblement avec leur short et leur dossard ".

Mais juste une question, ils sont sourds à Europe 1 ou quoi ? S'ils le sont, ce n'est qu'à l'antenne parce que Jean-Pierre Elkabbach s'est ensuite fendu d'un petit coup de fil au maire de Lyon pour lui dire qu'il n'avait pas réussi à lui faire dire ce qu'il avait envie d'entendre. Elkabbach est donc sourd à l'antenne, pas en coulisses.

à lire également

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut