À Lyon, le Gud s'en prend au local d'En Marche

Une quinzaine de militants d'extrême droite se sont rendus au local du mouvement En Marche de Lyon ce vendredi à 19 heures pour y lancer des tracts et de faux billets à l'effigie d'Emmanuel Macron.

Quatre personnes étaient présentes au sein du local de campagne En Marche de Lyon à 19 heures ce vendredi soir, lorsqu'une quinzaine de militants du GUD ont fait leur apparition. Munis d'une banderole "La France contre la Finance" déployée devant, les militants d'extrême droite ont lancé à l'intérieur du local des tracts et de faux billets à l'effigie du candidat Emmanuel Macron. La sûreté départementale a été chargée de l'enquête et indique que deux plaintes ont été déposées. Cette même source indique également que des fumigènes auraient été lancés dans le local. Une information démentie sur les réseaux sociaux par les militants du GUD, qui avait mené une action du même type quelques semaines plus tôt devant la permanence Les Républicains. Pour rappel, un pot de peinture avait été jeté sur la vitrine du local lyonnais d'En marche une semaine plus tôt. En dehors de Lyon, à Villefranche sur Saône, une vitrine d'un local du Front National a également été brisée à deux endroits en cette fin de semaine.

à lire également
Le 2e tour des élections municipales et métropolitaines a lieu ce dimanche 28 juin à Lyon, trois mois et demi après le 1er tour. Pour l'élection à la Métropole de Lyon, ce sont 14 élections qui vont décider du sort de la Métropole de près d'1,4M d'habitants et de 3,4 milliards d'euros de budget, 5 fois supérieur à celui de la ville de Lyon.
Faire défiler vers le haut