logo
©The World’s 50 Best Restaurants

Pas de Lyonnais dans le World's 50 Best Restaurants

The World's 50 Best Restaurants vient d'annoncer la liste des 51-100 meilleurs restaurants du monde pour 2016 : le seul local de l'étape, Michel Troisgros, n'y figure plus. Dans le futur top 50 annoncé le 13 juin ?

Quatre mois après la sortie France du guide Michelin, c'est le deuxième événement culinaire le plus attendu et donc le plus retentissant de la planète.

Cette année, histoire de buzzer encore un peu plus, The World's 50 Best Restaurants publie l'inventaire des 51-100 "meilleurs" restaurants du monde... une semaine avant la plus prestigieuse short list des 50.

Pour le cru 2016, huit restaurants français font partie de la liste, soit quatre de plus que l'année dernière. Ils sont quasiment tous parisiens :

-57e : L'Astrance

-58e : Alain Ducasse au Plaza Athénée

-62e : La Grenouillère (à la Madeleine-sous-Montreuil)

-69e : Epicure

-72e : Pavillon Ledoyen

-74e : Le Chateaubriand

-80e : L'Atelier Saint-Germain de Joël Robuchon

-90e : Bras (à Laguiole)

La maison de Michel Troisgros, à Roanne (dont le nouveau restaurant, ouvrira en mars 2017, quelques kilomètres, dans une plaine, au milieu de dix-sept hectares de feuillus et de labours, dans un corps de bâtiment agricoles et un somptueux manoir) ne figure plus dans la liste (voir la liste 2015).

Reste à savoir si Troisgros (78e en 2015) sort du classement ou entre dans la première moitié du classement. Réponse lors de la grande soirée qui aura lieu à Cirpinai Wall Street, à New York, le lundi 13 juin prochain...

Comment vote-t-on au World's 50 Best ?

La planète est divisée en 27 régions. Chaque région comprend 36 jurés (1/3 de chefs, 1/3 de journalistes et bloggers et 1/3 de globe-trotters éclairés). Chaque juré vote pour ses 7 restaurants préférés. Ce qui fait un total de 6 804 votes. La liste est ensuite créée à partir des 50 meilleurs restaurants qui ont obtenu le plus de suffrages.

"Le 50 Best, c'est une image du resto qui a été le plus dynamique, qui a le plus fait parler de lui dans l'année" explique le journaliste lyonnais Andrea Petrini, ancien chairman pour la France.

Ce qui peut expliquer la dégringolade de certains (moins 21 places pour L'Astrance, moins 53 places pour Le Chateaubriand, moins 17 places pour Robuchon)...

A lire : Polémique autour du World's 50 Best Rstaurants

https://www.lyoncapitale.fr/Journal/Communs/Univers/A-table/Actualite/Chefs/Le-classement-des-chefs-anti-World-s-50-Best-Restaurants

à lire également
Enquêtes gastronomiques – La “starlette de la BD” Guillaume Long, comme il l’appelle, est remplacé ce mois-ci par son ami Christophe Gaultier (pas franchement reconnaissant). Qui s’est donc “dévoué” pour manger Chez Hugon. Et la quenelle maison lui a visiblement fait un effet bœuf...
1 commentaire
  1. Seb55 - 1 juillet 2016

    Au moins, on y recense encore de nombreuses enseignes de renom dont La Grenouillère et leur fameux Tourteau melon que j'apprécie tout particulièrement! 🙂

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut