Vieux Lyon
Capture écran Google streetview

Lyon : la rue du Boeuf devient la plus étoilée de France

Avec l'installation de Tsuyoshi Arai et son restaurant Au 14 février au numéro 36, la rue du Boeuf dans le Vieux-Lyon compte désormais trois restaurant étoilés.

Trois tables étoilése en 150 mètres. Avec l'installation du restaurant "Au 14 février" au numéro 36, la rue du Boeuf est devenue la plus étoilée de France. Un déménagement de quelques rues seulement mais un dépaysement certains, en termes de voisinage. Le chef Tsuyoshi Arai va désormais cohabiter avec ses pairs Jérémy Galvan, récemment étoilé, au numéro 20 et Anthony Bonnet, de la Cour des Loges, au numéro 6.

Avec ces toutes ces tables prestigieuses La rue du Boeuf pourra désormais concurrencer les quartier des Brotteaux et de Masséna et leur impressionnante concentration de macarons. Une constellation d'étoiles dans cette charmante ruelle pavée donc. Et un 5e arrondissement 5 étoiles, toujours. Juste en surplomb de ses trois tables se dresse la villa florentine abritant Les Terrasses de Lyon de David Delsart, montée Saint Barthélémy, alors qu'à peine plus haut sur la colline, se dévoile l'Antiquaille de Christian Têtedoie.

Retrouvez les adresses historiques de la ville dans le livre Les Tables mythiques de Lyon

à lire également
Shoko Hasegawa, la sommelière, et Takafumi Kikuchi, le chef de “La Sommelière” © Tim Douet (montage LC)
Le resto du mois – La sommelière Shoko Hasegawa et le chef Takafumi Kikuchi enchantent les palais dans leur microtable, discrète et de haut vol, du Vieux-Lyon.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut