Qui est Thomas Gassilloud, candidat En Marche dans la 10e circo ?


Par Justin Boche
Publié le 15/05/2017  à 11:56
Réagissez

Thomas Gassilloud, chef d'entreprise et maire de Saint-Symphorien-sur-Coise, a été investi par En Marche dans la 10e circonscription du Rhône. 

Thomas Gassilloud
© Facebook
Thomas Gassilloud

Dans la 10e circonscription, Thomas Gassilloud maire et chef d'entreprise de 35 ans a été choisi pour faire face au candidat sortant Christophe Guilloteau ou à sa femme Sophie Cruz. Il semblerait d'ailleurs que ce soit cette dernière qui se présentera pour que son mari puisse garder sa place en tant que président du département. Dans une circonscription marquée à droite, le choix de Thomas Gassilloud, maire de Saint-Symphorien-sur-Coise, semble cohérent. Ce dernier était déjà candidat divers droit sous l'étiquette "Ensemble pour la 10e" avant de recevoir son investiture d'En Marche. Un candidat qui souhaite aujourd’hui : "donner toutes ses chances à Emmanuel Macron en portant son programme".

Contacté, celui-ci s'est déjà montré offensif vis-à-vis couple Guilloteau : "Ce que je peux simplement dire c’est qu’en tant qu’élu local, quand on travail sur des dossiers on a plusieurs interlocuteurs principaux dont l'État et le département. Dans la 10e circonscription l'état c'est Guilloteau puisqu'il est député et le département c'est encore Guilloteau. Et cette concentration posera toujours problème si chaque interlocuteur fait partie du couple Guilloteau. On peut se poser la question de savoir comment madame Cruz a été choisie".

Retrouvez tous les candidats de la 6e circonscription du Rhône sur notre carte des candidats.

  • Actuellement 3.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3.5/5 (6 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.