Virgin Megastore de Lyon : lendemain d’apocalypse


Par Florent Deligia
Publié le 14/05/2013  à 16:19
Réagissez

Depuis lundi 13 mai, les Virgin Megastores de France cassent les prix en proposant 50 % de réduction sur tout le magasin (à l’exception des livres). Les détenteurs de la carte de fidélité bénéficient pour leur part de 20 % supplémentaires. Après une journée de lundi marquée par les rayons high-tech et tablettes dévalisés, retour dans la boutique de Lyon.

Lundi matin, alléchés par de potentielles bonnes affaires, une cinquantaine de clients se sont rués dans les rayons dès l’ouverture du magasin de Lyon. Une scène qui s’est répétée dans les Megastores de toute la France et n’a pas manqué de choquer les internautes, qui ont largement commenté l’événement sur les réseaux sociaux. En quelques minutes, les rayons ont été dévalisés, les vendeurs harcelés pour savoir s’il y avait encore des iPad en stock. Bon nombre des biens achetés lundi se sont retrouvés en vente en ligne sur leboncoin.fr ou eBay dès l’après-midi...

Des rayons toujours vides, celui des CD encore plein

Retour dans le Virgin Megastore de Lyon, ce mardi midi. L’ambiance est clairement plus calme, et les clients différents. Les revendeurs ont laissé leur place aux consommateurs lambda. Ces derniers sont venus pour faire de bonnes affaires avant tout et acheter des produits pour eux-mêmes. Les rayons high-tech resteront vides. Le personnel du magasin respire à nouveau et n’est plus interpellé en permanence. Les CD, délaissés lundi, intéressent enfin les clients, mais ce n’est pas l’émeute non plus. Les Blu-ray et DVD ont clairement plus de succès.

Une ambiance plus respectueuse

Alors que l’indifférence la plus totale régnait hier sur le sort du magasin et des vendeurs, l’ambiance aujourd’hui est plus respectueuse. Certains clients sont même de retour pour faire leurs achats habituels, notamment au rayon livres, qui n’est pas concerné par les réductions. D’autres, conscients que le magasin va bientôt fermer, se désolent de la situation : “Il n’y avait plus personne depuis plusieurs semaines. Maintenant que les prix sont cassés, les gens réalisent qu’il y avait un Virgin à Lyon, mais c’est trop tard”, confie une habituée du magasin. Au rayon livres, un retraité qui venait régulièrement découvrir les nouveautés se demande où il va aller maintenant.

Acheter à petit prix au lieu de télécharger

La valse des clients dans les rayons continue. Ceux qui achètent des produits en double ou bourrent des sacs de produits pour revendre ont totalement disparu. Un adolescent s’offre enfin l’intégrale d’une série qu’il convoitait. Un jeune couple de cinéphiles fait le plein de Blu-ray : “À 30 euros le film, on n’achetait rien. Avec les réductions, je préfère payer que de télécharger illégalement.” Les produits culturels se vendent enfin au Virgin Megastore, mais avec des réductions allant de 50 à 60 %.

Vingt-quatre heures après la remise du rapport Lescure sur le financement de la culture, les scènes qui se jouent dans le Virgin de France témoignent indirectement de la réalité du marché. Les CD à 8 euros trouvent preneurs sans problème, les Blu-ray à 15 euros également.

Néanmoins, les clients vont devoir s’armer de patience. Une trentaine d’entre eux se pressent à chaque caisse. Il faudra parfois attendre entre 30 minutes et une heure avant de payer. Le tribunal de commerce examinera les offres de reprise le 23 mai prochain.

Lire aussi :

Leboncoin.fr envahi par les produits de Virgin Megastore

Virgin Megastore de Lyon : les rayons vides à 10h30

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (5 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également
virginiPadLyoncrisevirgin megastore

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.