Nucléaire : les travaux du réacteur 5 du Bugey contrôlés par l'ASN


Par Mathilde Régis
Publié le 01/04/2017  à 12:39
Réagissez

Suite à une inspection inopinée de l'Autorité de sûreté nucléaire pour contrôler les travaux sur le réacteur 5 de la centrale du Bugey, une lettre a été envoyée au directeur de la centrale.

centrale bugey ()
DR

Tandis que le réacteur numéro 5 de la centrale du Bugey est arrêté depuis août 2015 pour tenter de résoudre un problème de fuite sur l'enceinte de confinement, l'Autorité de sûreté nucléaire a organisé une visite surprise des travaux menés par EDF. Dans une lettre adressée au directeur du centre nucléaire du Bugey, l'ASN estime que les travaux en cours de réalisation sur l'enceinte de confinement du réacteur 5 "étaient conformes aux éléments exposés" dans un courrier envoyé par le directeur de la centrale le 14 février dernier. L'Autorité pointe cependant plusieurs anomalies dans des locaux périphériques au bâtiment du réacteur 5 et demande que soit traités sans délai plusieurs éléments pointés par les inspecteurs.

Des fuites et une fissure dans des locaux périphériques

Ainsi, dans des locaux périphériques du réacteur 5, des fuites d'eau ont été constatées au plafond, "de l'eau de pluie dont l'écoulement provient de défauts de joints interbâtiments" selon les représentants de la centrale, qui devront régler sans délai ces fuites.Toujours dans la "zone contrôlée", à la sortie des bâtiments du réacteur 5, ce sont une vingtaine d'étais de maçon qui soutiennent une partie de la balle en béton du plafond du bâtiment pour entreposer des outils. Dans le local situé au-dessus, une "fissure significative" est constatée par les inspecteurs, qui demandent à la centrale de transmettre "une analyse des exigences de sûreté à ce plancher, notamment du point de vue de la résistance à un séisme" ainsi qu'un "diagnostic précis des origines de la fissure au plafond et de son évolution possible", complétés par "un diagnostic complet de la problématique en question sur les quatre réacteurs de la centrale du Bugey".

Adapter le programme de maîtrise du vieillissement

Prévue pour une durée de fonctionnement de 40 ans, la centrale du Bugey approche de la date limite avec 37 ans au compteur. L'Autorité de Sûreté nucléaire demande également dans sa lettre au directeur de la centrale que soit précisé "comment le programme local de maîtrise du vieillissement défini dans le dossier à la poursuite de l'exploitation réacteur de Bugey 5 doit être adapté pour tenir compte de ces dégradations". Les représentants de la centrale nucléaire ont précisé qu'une fois les travaux de de remise en l'état de l'enceinte de confinement du réacteur 5 seraient terminés, le joint de l'enceinte de confinement sera contrôlé et fera l'objet d'un rapport, que l'ASN demande pouvoir consulter dès sa réalisation.

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (1 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.