Richard Stallman et la liberté du web


Par Léa De Cazo
Publié le 16/05/2015  à 13:20
1 réaction

On l'appelle aussi rms. Richard Stallman, créateur du système d'exploitation GNU/Linux et défenseur de la protection des données numériques, était l'invité du "Gourou Talk" jeudi 14 mai, à l'European Lab. Retour sur une conférence menée par un programmeur libre.

Richard Stallman à l'European Lab, 14/05

Chaussures à la main, Richard Stallman monte sur l'estrade en chaussettes, une brique de gazpacho sous le bras. Il est suivi d'une attachée de presse qui tient dans ses mains pas moins de 4 tasses de thé, toutes pour notre gourou à la chevelure aussi longue que sa barbe. 

Logiciel libre et devise française

Il ouvre la conférence sur sa définition du logiciel libre : un programme qui garantit liberté, égalité et fraternité. "Liberté parce que c'est l'utilisateur qui commande; égalité parce que personne n'a de pouvoir sur personne; fraternité parce qu'il encourage la coopération entre les utilisateurs." Richard Stallman, créateur du système d'exploitation GNU, défend, entre deux gorgées de gazpacho, les droits des utilisateurs. Ces derniers doivent "avoir le contrôle du programme. Les logiciels "privateurs" mettent en péril la sécurité nationale car le développeur a le contrôle."

Microsoft, bête noire de Stallman

Comble pour ce programmeur : rater sa présentation sur ordinateur. Déclenchant la risée de l'hémicycle, Richard Stallman s'offusque qu'on lui ai confié un pc avec pour système d'exploitation...Microsoft. Décrit comme son ennemi, avec Apple et Spotify, Microsoft serait un programme "malware." Reconnus pour "fliquer" les utilisateurs, censurer des applications ou restreindre leur utilisation, ces systèmes sont l'antithèse du free software de Stallman. Le logiciel libre est par essence duplicable ou modifiable légalement, puisque tous les utilisateurs ont accès à sa base de données.

Le téléphone : le rêve de Staline

Pas de programmes "privateurs", de sites de streaming, pas de téléphone. Le monde idéal selon Stallman. "Les téléphones portables sont le rêve de Staline ! Ils font semblant de s'éteindre mais ils nous espionnent toujours !" Pour sa consommation de musique, le programmeur achète uniquement des CD en espèces ou les copie chez des amis, "seuls systèmes qui ne volent pas ses données." Avec son organisation, la Free Software Foundation, il travaille d'ailleurs à la création d'un système de paiement en liquide numérique (le GNU Taller), qui permettrait de protéger l'identité de l'acheteur tout en luttant contre l'évasion fiscale. "A l'inverse d'Amazon qui pratique l'évasion fiscale et qu'aucun n'Etat ne semble vouloir interdire" ajoute-t-il. Souci de financement oblige, Richard Stallman a vendu aux enchères un gnou en peluche - clin d'oeil au "GNU" - pour pas moins de...70€.

  • Actuellement 3.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3.7/5 (3 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
1 commentaire

Bonjour Richard Stallman n'est pas le créateur de linux.
C'est Linus Torvalds le créateur de linux.
http://www.wikiwand.com/fr/Linus_Torvalds
http://www.wikiwand.com/fr/Richard_Stallman

Richard est à l'origine du GNU

Signaler un abus | le 23/05/2015  à 21:50 | Posté par  David96  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.