Capture d’écran 2018-03-31 à 04.09.40

Lyon Urban Trail : Pâques en running, Lyon tout footing

Le Lyon Urbain Trail (LUT), 11e du nom, se court dimanche 1er avril. Entre 9 000 et 10 000 coureurs sont attendus au départ de l'une des cinq courses. Ça risque de piquer !

Lyon Urban Trail ()

Tout est né il y a onze ans dans les raidards de la Croix-Rousse et de Fourvière. Quelques coureurs crachaient leurs poumons et se brûlaient les cuisses dans les escaliers des deux collines, en prévision des grands trails alpins d'été. Déjà organisateurs du Lyon Free VTT (co-créé avec Lyon Capitale), ces coureurs – plus jumpers que pistards, autrement dit plus à l'aise en mode montagne russe qu'en mode stade – n'ont pas mis longtemps à imaginer une course qui aurait pour cadre Lyon, ses aspérités, ses reliefs, ses côtes et... donc ses escaliers.

La première édition a lieu le 2 novembre 2008. Enorme succès avec près de 1 900 coureurs au départ. Une surprise de taille pour ce trail 100 % urbain, alors que la discipline se court plutôt "plein champ, grand champ, hors champ", pour reprendre les mots de Gilles Bertrand, qui a été le premier a adopté le mot "trail" (sentier, chemin) pour sa Grande course des Templiers, en 1995.

Extra-Sports, les gentils organisateurs de ce Lyon Urban Trail ont réussi à ajouter les deux autres ingrédients d'un trail (ce qui le différencie d'une course sur route), à savoir le dénivelé et la technicité des chemins. Ce 2 novembre 2008, deux parcours sont proposés : un 42 km, agrémenté de 1200 m de dénivelé positif (D+) et dix-neuf ascensions et un plus petit de 21 km, 600m D+ et dix ascensions. Plutôt pas mal dans un cadre urbain.

Lyon, au patrimoine mondial du trail urbain

Depuis, le LUT ne cesse de se démultiplier : en 2010, un format 12 km permet quasiment de doubler le nombre de participants. Deux ans plus tard, la barre des 5 000 coureurs est dépassée et d'autres villes se mettent à organiser leur propre trail (un gros business). On compte aujourd'hui une quatre-vingtaine de trails urbains en France. Mais avec son "dénivelé intra-muros conséquent et inégalé, Lyon reste la référence du genre" explique Extra-Sports. Le Lyon Urban Trail propose cette année quatre formules (courues, hors randonnée pédestre), du 8 km découverte au 35 km, l'épreuve "reine".

Lyon Urban trail ()

On en revient aux fameux radars : les escaliers. Dans leur ouvrage qui leur est consacré, Agnès Giraud-Passot et Céline Vautey ont comptabilisé quarante-cinq rues lyonnaises - quinze rues coté Rhône et plateau de la Croix-Rousse, seize rues côté pentes de la Croix-Rousse et quatorze rues sur la rive droite de la Saône*.

Pour le 35 km de dimanche 1er avril - et c'est tout sauf un poisson d'avril - les organisateurs ont réussi à intercaler pas moins de 6 000 marches (chiffres orga) dispatchées sur dix-sept escaliers (chiffres Lyon Capitale). Dans le jargon, on appelle ça un casse-pattes !

Les Journées du patrimoine running aux pieds

Un casse-pattes, certes, mais qui prend des allures de guide touristique. Les théâtres romains, la montée Joseph Soulary et ses vieux murs en pierre, la cour de l'hôtel de ville ( !), la montée du Gourguillon où en 1305, Clément V qui venait d'être couronné pape à St Just perdu sa tiare et son escarboucle d'une valeur dit-on inestimable, les Subsistances, le Conservatoire de musique de Lyon, le fort de Montessuy et autres joyeusetés patrimoniales et totalement insolites (pour y courir).

Bref. Il va falloir avoir le souffle montagnard ce dimanche 1er avril (adieu veaux, vaches, cochons, lapins et poules en chocolat). Et, vu le terrain bitumé, mieux vaut oublier ses chaussures de trail et opter pour l'amorti pantoufle d'une bonne paire de chaussures de route. Maintenant, y'a plus qu'à !

* Marches à suivre : 45 rues lyonnaises en escaliers - Agnès Giraud-Passot et Céline Vautey - EMCC, 2014.

Les chiffres-clés du LUT

· 11e édition

· 9 000 coureurs

· 5 parcours

Départ 35 km : 7h30 > 7h35 (2 vagues)

Départ 23 km : 8h30 > 8h45 (4 vagues)

Départ 14 km : 10h > 10h25 (8 vagues)

Départ 8 km : 11h30 >11h45 (4 vagues)

Départ 10 km Rando : 11h40 (1 vague)

· 350 bénévoles

· 63 % hommes – 37 % femmes

· 7 % de 17-25 ans / 55 % 25-40 ans / 35 % de 40-60 ans / 3 % 90-70 ans

· 75 départements & 34 nationalités représentés

· 2h02mn16s : record de l'épreuve

Poules mouillées ?

Capture d’écran 2018-03-31 à 04.09.40 ()
à lire également
Veni, vidi, vici "l’un des ultratrails les plus techniques et exigeants de sa catégorie", avec en toile de fond les majestueux panoramas du massif du Mont-Blanc et du toit de l'Europe. Unique.   5h27. Une lumière rose enveloppe le dôme du mont Blanc, tandis que la procession silencieuse chemine sur le sentier étroit et escarpé […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut