Dispositif déjà en place à Paris, Marseille ou Nantes, c’est une première pour la capitale des Gaules. Dès le 6 juin, des personnes vivant dans la rue pourront bénéficier d’un casier où déposer leurs affaires. L’association Bagage’Rue travaillait depuis deux ans sur l’ouverture d’un tel espace.
Pas d'image
Les deux SDF de 23 et 48 ans ont chacun expliqué vendre l'héroïne pour le compte d'un individu depuis plusieurs semaines.
Pas d'image
De la promulgation, par la nation florentine de Lyon, de sa nouvelle constitution en 1502 à la mobilisation de l’opinion en faveur des sans-abri en 1987, Lyon Capitale vous rappelle les événements qui ont marqué les 16 janvier lyonnais au fil des siècles.
rassemblement organisé par collectif "Jamais sans toit"
Malgré l'annonce de l'accélération de l'ouverture des places en hébergement d’urgence à Lyon, des organisations syndicales ont rejoint la mobilisation en faveur des enfants sans-abri.
école Robert Doisneau mobilisation contre enfants à la rue
Huit enfants et leurs parents ont été hébergés ce mercredi soir dans l'école Robert Doisneau du premier arrondissement de Lyon.
rassemblement organisé par collectif "Jamais sans toit"
L'école Michel Servet (Lyon 1er) a été investie jeudi soir par des membres du collectif "Jamais sans toit". Quatre élèves sans-abri de l'établissement Robert Doisneau (Lyon 1er) et leur famille ont ainsi été hébergés pour la nuit.
école Robert Doisneau mobilisation contre enfants à la rue
Ce lundi soir, journée internationale des droits de l'enfant, un apéro partagé était organisé à l'école lyonnaise Robert Doisneau, afin de dénoncer les conditions de vie de onze élèves qui dorment actuellement dans la rue.
Jamais sans toit vaulx en velin
À l'occasion de la journée internationale des droits de l'enfant, le collectif "Jamais sans toit" organise plusieurs manifestations dans les établissements scolaires de la métropole lyonnaise. L'objectif, dénoncer les droits bafoués des enfants qui dorment dehors.
Amphithéâtre occupé Lyon 2 Bron
Des étudiants ont investi un amphithéâtre de l'Université Lyon 2 sur le campus de Bron. Depuis ce mercredi, ils y hébergent des migrants qui ont été évacués d’un camp situé proche de la Part-Dieu la semaine dernière. L’Université devrait se prononcer sur cette occupation ce lundi.
Les matelas de fortune
Alors qu’ils sont une centaine à dormir dehors en attendant d’être pris en charge par la métropole, les forces de police procédaient ce vendredi à l’expulsion des jeunes qui dormaient sur une plateforme de la Part-Dieu. Des grilles ont été placées pour les empêcher de revenir.

Posts navigation

1 2 3 4 7 8 9