OL : Bastos maintient Lyon à flots face à Évian

Les Lyonnais ont accroché le match nul face à Évian-Thonon-Gaillard (1-1). Dans un match haché, les hommes de Rémi Garde n'ont pas été transcendants. Michel Bastos a été une nouvelle fois décisif permettant à l'OL de rester invaincu dans ce championnat.

Après son magnifique retourné acrobatique face à Troyes, Michel Bastos a cette fois-ci marqué sur un coup-franc supersonique, dont lui seul a le secret. Comme le week-end dernier, le Brésilien est remplaçant au coup d'envoi. Rentré sur le terrain à l'heure de jeu à la place d'un Lisandro très discret, l'ailier gauche offre - sur son premier ballon - un bon centre pour Gomis. "Bafé" obtient, cinq minutes plus tard, un excellent coup franc à 25m du but de Bertrand Laquais. Michel Bastos s'élance, frappe et transperce le mur savoyard. Le portier de l'ETG est battu (70e).

Mais avant cela, l'OL est bousculé. Après une première mi-temps plombée par les nombreuses fautes techniques de la part des deux équipes, la seconde période s'emballe. Evian-Thonon-Gaillard se montre de plus en plus dangereux sur ses contre-attaques et les Lyonnais n'arrivent pas à se procurer d'occasions. Les absences de Gourcuff et Grenier se font sentir. Les Savoyards ouvrent le score par l'intermédiaire du vétéran Barbosa, seul aux six mètres, qui fusille Lloris (56e). La défense rhodanienne a été mise en difficulté tout au long de la rencontre.

L'invincibilité conservée

Dabo s'est fait prendre dans son dos a de très nombreuses reprises alors que les corners d'Évian ont souvent créé la panique dans la surface d'Hugo Lloris. Pour sa première titularisation avec les Gones, Bisevac a été bon mais il est absent sur le but adverse. Au milieu de terrain, Fofana et Gonalons ont été trop souvent en retard dans leurs interventions et n'ont pu alimenter correctement leurs attaquants. Jimmy Briand a eu le mérite de beaucoup proposer - comme souvent - alors que Lacazette, placé derrière Gomis, ne s'est pas montré sous son meilleur visage. Sidney Govou, joueur emblématique du club du président Aulas, a disputé les deux dernières minutes de la rencontre.

Les Lyonnais ont semblé satisfaits après un match nul acquis dans la difficulté. L'invincibilité conservée, l'OL se penche désormais sur le prochain match à Gerland face à Valenciennes. En attendant, le mercato pourrait bientôt s'accélérer entre Rhône et Saône. Michel Bastos pourrait d'ailleurs s'en aller. Une triste nouvelle quand on voit le niveau affiché par le Brésilien lors de ses deux derniers matchs.

à lire également
Ynfluences Square – Lyon, Confluence © Tim Douet
Si la Confluence attire tous les regards, Gerland, Vaise ou encore le Carré de Soie sont le théâtre d’importants programmes immobiliers. Prisés des nouveaux arrivants, ces quartiers autrefois peu attirants sont-ils devenus de bons placements ? Pierre-Yves Desgoutte, directeur commercial chez BPD Marignan, explique pourquoi il en est convaincu.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut