Lyon-Nantes : du beau jeu en perspective au Parc OL

Entre des Nantais joueurs et un OL qui a retrouvé son football, cette rencontre de haut de tableau promet du spectacle aux supporters présents au stade.

Enifn un adversaire qui ne ferme pas le jeu ! Les Lyonnais pourrait avoir trouvé en Nantes l'adversaire idéal, mais les Canaris, également engagés dans le sprint pour les places européennes, restent sur une série impressionnante. "C’est un concurrent direct qui a perdu un seul de ses 14 derniers matches (à Rennes il y a deux semaines NDLR)", reconnaissait Bruno Genesio en conférence de presse. Ne pas vendre la peau du poussin avant de l'avoir plumé donc.

Nantes a des arguments

Sauf surprise ce samedi soir au Parc OL, les Gones seront confrontés à un adversaire qui ne ferme pas le jeu. Qu'il soit organisé en 4-4-2 ou en 4-2-3-1, le collectif nantais pratique un jeu assez direct, mais au sol, en recherchant beaucoup les côtés (52 % des buts de Nantes proviennent de centres). A cette vivacité, cette technique et cette qualité dans la dernière passe sur les côtés s'ajoute la rapidité et la mobilité d'attaquants au physique imosant dans l'axe. LE FCNA a donc les armes pour embêter Lyon, surtout en contre. D'autant que le club du président Kita voyage assez bien cette saison avec le 7e bilan du championnat dans ce domaine. Mais comme Genesio l’a dit en conférence de presse ce jeudi, l’OL doit jouer son jeu pour ne pas s’inquiéter.

Lyon a retrouvé du ballon

On savait que les Rhodaniens étaient à l’aise à domicile, surtout depuis l’arrivée dans le Parc OL, capables d’imposer leur jeu à toutes les équipes, et même de faire jeu égal dans ce domaine contre le PSG. Les craintes concernant cette faculté à l’extérieur ont, en grande partie, été levées dimanche dernier à Rennes. Si les Gones se sont fait rejoindre après avoir mené 2-0 à 20 minutes du terme, ils ont néanmoins maîtrisé leur sujet comme rarement loin de leurs terres cette saison. Darder et Ferri ont serenisé l'entrejeu et accéléré les transmissionsvers les détonateurs Ghezzal et Cornet sur les ailes. Reste à renouveler ce type de séquence ce samedi soir, sous les encouragements du public cette fois-ci.

Retrouvez toute l'actualité du site Olympique lyonnais sur le site Olympique et Lyonnais.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut