Ligue 1 : le titre s'envole pour l'OL

Avec cette lourde défaite 3 à 0 à Caen ce samedi, le rêve du titre s'éloigne pour l'OL. Battus face à l'agressivité caennaise, les Lyonnais doivent se concentrer maintenant sur la deuxième place, qualificative pour la Ligue des champions.

Qu'est-ce qui a fait défaut à l'OL ce samedi ?

Clairement, les joueurs de l'OL n'ont pas répondu sur le plan de l'agressivité face au Stade Malherbe de Caen. Dès les premières minutes, au jeu de passe lyonnais s'oppose le pressing caennais. Les Normands ne lâchent rien, et remportent la plupart des duels. Visuellement, la supériorité de Caen dans ce domaine est criante, les Gones ayant moins envie. De plus, on se rend vite compte de la nervosité du côté des Rhodaniens, avec de vifs échanges ou des joueurs se plaignant du manque de ballon. A force, cette envie caennaise va faire la différence juste avant la mi-temps. Par deux fois, Nicolas Benezet, l'homme du match, trompe Anthony Lopes, face à une défense lyonnaise sans réaction. Les changements sont faits à la mi-temps avec Zeffane remplaçant Bedimo, et Yattara contre Ferri un peu plus tard. Malgré quelques occasions de Fekir et Yattara autour de la 70ème minute, l'OL n'a jamais semblé en mesure d'inquiéter Remi Vercoutre, énorme face à ses anciens coéquipiers et chambreur (un euphémisme) avec Grenier. C'est donc tout naturellement que Privat alourdi le score en fin de match, les Lyonnais perdant énormément de ballons.

Comment se sont comportés les joueurs entrants ?

Pour ce match face à Caen, Fournier a aligné Mou Dabo et Jordan Ferri, à la place de Christophe Jallet et Clinton Njie, forfaits. Coïncidence ou pas, c'est le côté droit de l'OL qui a été fortement malmené durant la première période. Benezet, auteur d'un doublé, et Koita ont bien combiné et n'ont pas laissé de répit aux deux nouveaux entrants dans le onze lyonnais. D'autres n'ont pas été à la hauteur, comme Bedimo sorti à la mi-temps par son entraîneur et remplacé par Zeffane, ou encore Fekir bien pris la défense caennaise. Dans ce match, il fallait des joueurs agressifs et pleins d'envies. Sans doute trop sereins et tranquilles en début de match, les Gones n'ont pas fait le poids. Et n'ont pas montré l'envie d'une équipe voulant le titre, si ce n'est la Ligue des champions. Ce samedi, les absences de Jallet et Njie ont été préjudiciables.

Quel est l'objectif de l'OL pour cette fin de saison ?

Pour le titre, c'est fini. Avec l'écrasante victoire du PSG ce vendredi 6 à 0 contre Guingamp, et la défaite ce samedi à Caen, Lyon a six points de retard sur Paris avec deux matchs à jouer ... Maintenant, les joueurs d'Hubert Fournier doivent se concentrer sur la préservation de la deuxième place, directement qualificative pour la Ligue des Champions. On en saura plus ce dimanche après l'affiche entre Marseille et Monaco. S'il faut seulement une victoire pour valider officiellement la deuxième place, le manque d'expérience de l'effectif et la nervosité constatée depuis plusieurs matchs nous font douter un peu, sachant que Bordeaux et Rennes se profilent pour les deux dernières journées. Hubert Fournier, ainsi que Bernard Lacombe et Jean-Michel Aulas, devront apporter leur expérience dans ces moments pour ne pas vivre une mauvaise surprise ...

Retrouvez toute l'actualité de l'OL sur olympique-et-lyonnais.com
à lire également
Le stade Francisque-Jomard, à Vaulx-en-Velin (capture d'écran Google Street View)
S’il reconnaît les factures dans les bars à hôtesses, Me Christophe Bruschi, conseil de l’ex-président du FC Vaulx Ali Rechad, visé par une enquête pour escroquerie et abus de confiance, pointe le réveil tardif de la maire, Hélène Geoffroy, qui a saisi le procureur de la République en mars. L’avocat justifie les mouvements d’argent autour de la commission sur le transfert de Kurt Zouma à Chelsea par une tentative d’escroquerie dont aurait été victime son client.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut