Les Lions sauvés mais Gérard Berthet sanctionné

C'est désormais clair : le club restera en deuxième division, mais à quel prix ?
Si la FFCG a belle et bien sauvé le club rhodanien de la relégation en D3, elle a édicté des conditions strictes et instauré un contrôle suivi des finances. Premier touché par cette décision, le président, Gérard Berthet (ici en photo).

De toute les batailles depuis 1997, date de sa prise de fonction, son horizon personnel au sein du club semble s'être chargé d'une lueur grisâtre, façonnée par les frustrations et les incompréhensions. Sanctionné pour n'avoir pas tenu la feuille de route du redressement financier du club, il est suspendu pour une durée d'un an. ' A titre personnel je suis légèrement désabusé et c'est un doux euphémisme. Pour obtenir des résultats sportifs nous sommes obligés d'investir pour acheter des joueurs, maintenir un staff performant... Donc de dépenser de l'argent. Notre partenaire, Canal + Events, nous aide pour cela et nous tablons sur le long terme pour rétablir les comptes du club', s'indigne-t-il. Sa suspension lui laisse un goût amer comme une impression de gâchis.

A cela s'ajoute une amende de 10 000 euros. Une goutte d'eau qui fait légèrement déborder le vase pour Gérard Berthet : 'd'un côté on nous dit qu'il faut de la rigueur financière pour combler le passif du club, et de l'autre, on nous inflige une amende, c'est à ne plus rien y comprendre. J'ai l'impression que la décision relève d'une république bananière' s'emporte-t-il, visiblement un peu excédé.
En parallèle la FFCG a imposé au LHC la création d'une société anonyme de sport professionnel, indispensable si le club veut être qualifié pour les play-off. Le LHC devra également fournir à la Commission Nationale d'Aide et de Contrôle de Gestion, CNACG, un relevé des comptes, arrêté le 31 décembre au soir, pour le 31 janvier suivant.

De son côté la CNACG, par la voix de Sylvain Devaux, président de la commission d'appel assure que 'les sanctions prises à l'encontre du président Berthet ne relève aucunement d'un problème de personne, mais qu'étant le président il portait sur ses épaules la lourde responsabilité des mauvais résultats financiers'.

Florian Fayolle

Crédit photo : @Lyon Cap

à lire également
Gros coup dur pour le LHC, le Lyon Hockey Club. La commission d’appel de la Fédération Française de Hockey sur Glace a confirmé la non-validation des Lions en Ligue Magnus. Le club va saisir le CNOSF.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut