LE STADE QUI VALAIT UN MILLARD

Mais alors que les citoyens sont appelés à se prononcer, un certain flou règne encore sur le montant de l’addition... et qui la réglera.

“Le projet du grand stade ne coûtera rien aux contribuables. C’est l’Olympique Lyonnais qui va payer." Thierry Braillard, l’adjoint au sport à la ville de Lyon, joue les grands naïfs sur ce dossier du futur grand stade. Car si le stade en lui-même sera effectivement financé par des fonds privé), à hauteur de 250 millions d’euros, toutes les infrastructures et le développement des transports en communs resteront à la charge des collectivités locales. Selon François-Noël Buffet, maire UMP de Oullins, le coût pour les contribuables est estimé “entre 250 à 400 millions d’euros." Ces chiffres pourraient être revus à la hausse si le Sytral décide ou non de prolonger la ligne B du métro jusqu’à Décines. Étienne Tête, élu vert à la mairie de Lyon, confesse : “Gérard Collomb s’est refusé à répondre mais nous savons que l’État, le Conseil Général et la Communauté Urbaine vont devoir payer. C’est une vraie question concernant les dépenses publiques." Tête en profite au passage pour envoyer une petite pique à Jean-Michel Aulas. “Déjà qu’il payait une location insuffisante du stade de Gerland".

A quelques mois des municipales, l’opposition s’est empressée de monter au créneau
Alors que le projet pourrait être lancé dans les prochaines semaines, un certain “secret" entoure en tout cas le montant des dépenses annexes. Lyon Capitale a calculé que l’ensemble du projet pouvait s’évaluer à un milliard d’euros, dont la moitié à financer par les collectivités publiques (lire ci-contre). Nous avons sollicité Jean-Michel Aulas par le biais du service de communication de l’Olympique Lyonnais mais notre demande d’interview est restée lettre morte. A quelques mois des municipales, l’opposition s’est empressée de monter au créneau, à l’image de Patrick Huguet, maire UMP du 3e qui n’a pas du tout apprécié que l’OL demande à ses supporters de venir à la réunion publique qui se tiendra le 24 septembre à Décines. "Je trouve que c’est un agissement malhonnête. La concertation doit être le recueil d’un avis général, ce n’est pas une fête. Faire venir des supporters, ça n’a aucun sens." Entre la volonté de Jean-Michel Aulas d’aller vite et le scepticisme de certains élus, les prochaines semaines s’annoncent décisives dans le projet du futur grand stade.

Prêt pour 2010 ?
Jean-Michel Aulas a toujours déclaré que le stade serait inauguré en juillet 2010. Seulement le temps joue contre le président de l’OL. La délibération approuvant le plan local d’urbanisation (PLU) devrait être révisé courant juin 2008. En août, le permis de construire pourrait être délivré... à condition que les opposants ne déposent pas de recours pour retarder la procédure. Les travaux dureront plus de 23 mois. Le calendrier paraît donc excessivement serré pour être prêt dans les délais souhaités.

à lire également
Agriculteur traitant un champ aux pesticides – région de Lille, 2016 © Denis Charlet / AFP
Plusieurs maires, en France, ces dernières semaines, ont pris des arrêtés interdisant l’utilisation des pesticides sur leur territoire. A Lyon, les écologistes poussent en ce sens. Et pestent contre le maire, Gérard Collomb.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut