L'OL atomise Arles-Avignon (vidéo)

L'OL s'est facilement imposé dimanche après-midi face à Arles-Avignon grâce notamment à un triplé de Lisandro (5-0). Une victoire nette et sans bavure qui permet aux Gones de grimper à la troisième place du classement.

Une occasion rêvée. En l'emportant face à Arles-Avignon, la lanterne rouge de Ligue 1, l'OL avait la possibilité de ne pas se laisser distancer par les équipes de tête et de rester sur une dynamique positive. Sérieuse et appliquée, la bande à Puel a parfaitement maîtrisé les débats. Elle a aussi soigné son goal-average. Pour ce match face à l’ACA, Claude Puel, contre toute attente, avait décidé d'aligner Miralem Pjanic associé à Gourcuff et Toulalan au sein de l'entrejeu. Un choix qui n’a pas eu de réel changement au niveau tactique, puisque les Gones ont évolué en 4-2-3-1 et même en 4-4-2 durant quinze minutes en seconde mi-temps : "On sait que nous ne pouvons pas le faire face à toutes les équipes. Par rapport au score, à l’adversaire, on a pu le mettre en place", souffle Claude Puel.

C’est tambour battant que les Gones rentrent dans la partie. Juste avant le quart d’heure de jeu, bien servi par Briand, Lisandro, du plat du pied droit ouvre le score pour l’OL (1-0, 14e). Un but qui va libérer les Rhodaniens. Puisque quatre minutes plus tard, le goleador argentin se transforme en passeur, grâce à une talonnade de toute beauté pour Miralem Pjanic. Le jeune Bosniaque, qui n'avait plus été titularisé depuis le 22 décembre face à Auxerre, crucifie Planté (2-0, 18e). Lyon fait le break face à une valeureuse, mais limitée, formation arlésienne.

Lisandro, auteur d'un triplé, ovationné par Gerland

Au retour des vestiaires, Yoann Gourcuff doit céder sa place à Bafé Gomis en raison d'une forte douleur au gros orteil (48e). Pas de quoi perturber les Lyonnais. Les coéquipiers de Jérémy Toulalan poursuivent leur siège de la cage provençale. Et notamment Lisandro. "Licha" inscrit le troisième but de son équipe, son deuxième de la soirée (3-0, 51e). Et pas le dernier. Quatre minutes plus tard, Gomis, parti à la limite du hors-jeu, sert Lisandro qui ne laisse aucune chance à Planté (4-0, 55e). L’Argentin inscrit là son onzième but en Ligue 1. Auteur de trois buts et d'une passe décisive, Licha peut quitter la tête haute, le pré de Gerland. Sous les acclamations d’un stade en liesse. Lyon est à la fête.

Entrée en jeu à la 76ème, Michel Bastos, corse l’addition grâce à un but tout en puissance (5-0, 90 +3). En respectant son adversaire et en jouant collectif, l'OL retrouve petit à petit sa splendeur d'antan (14 buts lors des 4 derniers matchs de Ligue 1). Du jeu, des buts,...de quoi rendre heureux le public lyonnais, auteur d'une belle ola. Un succès probant à bonifier samedi prochain à Sochaux. Une toute autre histoire.

Lire sur le même sujet : Les notes des joueurs / Interview de Lisandro

à lire également
Le Glory 60 a attiré près de 5000 personnes ce samedi soir au Palais des Sports de Gerland. Au programme : 15 combats et un duel particulièrement attendu entre deux français : le triple champion du monde de boxe thaïlandaise, Jimmy Vienot, et l'ancien champion du monde de kickboxing dans sa catégorie, Cédric Doumbe. L'une des compétitions […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut