Ederson : " Forcément des regrets "

Auteur d'une prestation satisfaisante, le Brésilien a pu évoluer dans une position de meneur de jeu axial qu'il affectionne particulièrement.

Ederson s'est exprimé devant la presse à l'issue de l'entraînement de ce mardi 19 mai. Le numéro 7 avoue que son équipe s'est trouvée un nouveau " challenge ", après la claque infligée à Marseille : " Je pense que l'OM est une bonne équipe mais je crois qu'il est possible qu'ils s'effondrent. Quand on perd un Classico on a un peu de mal à récupérer. Mais bon, cela ne nous regarde pas. De notre côté, ce match nous a fait du bien. Gagner à l'extérieur, contre l'OM, donne beaucoup de confiance pour la fin de championnat et pour l'avenir aussi ". Malgré cela, le Brésilien reste vigilant : " On a un match samedi (samedi 23 mai contre Caen) qu'on n'a pas envie de louper parce qu'on sait qu'un match nul nous mettrait dans de mauvaises conditions pour la dernière journée. On se doit aussi de faire un bon match pour nos supporters qui méritent de voir un beau spectacle. On va avoir une équipe de Caen qui joue sa survie en Ligue 1, cela ne va pas être facile ".

Sur l'ensemble du championnat, l'OL ne réalise pas un mauvais parcours. Cependant, Ederson, jeune joueur au palmarès encore vierge, peut nourrir quelques regrets : " Quand on vient à Lyon, on a envie de gagner des titres. Quand on voit la fin de saison, on a un peu de regrets mais c'est comme ça. Cette année, on n'aura pas la possibilité d'être champion mais je pense que globalement on a fait une bonne saison ".

D'un point de vue plus personnel, celui qui est annoncé comme le digne successeur de Juninho répond, intelligemment, que l'axe du terrain reste sa préférence. " On va dire que c'est un rôle plus naturel pour moi car j'ai commencé comme ça, mais bon, ça ne m'a jamais dérangé d'évoluer sur un côté. J'ai essayé, durant cette saison, d'aider l'équipe le plus souvent possible que ce soit à gauche ou à droite ". Et de conclure : " Mais c'est vrai que dans l'axe je me sens bien ".

Vincent Serrano

Photo : Fabrice Catérini

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut