Crise à l'OL

Les hommes de Claude Puel n'ont pas été capables de remporter le match face à Valenciennes. L'OL a perdu (0-2) fort logiquement, face à une équipe nordiste motivée, qui joue toujours son maintien en Ligue 1.

Mathieu Bodmer avait déclaré cette semaine qu'une quatrième place serait catastrophique. Pourtant, avec ce nouveau revers, l'OL file tout droit en Europa Cup, la nouvelle formule de la Coupe UEFA. Face à Valenciennes, les Lyonnais n'ont jamais été capables de semer le doute dans la tête des hommes d'Antoine Kombouaré. La révolte annoncée n'a pas eu lieu. Que ce soit après le premier ou le second but de Johan Audel (23e et 29e minutes), les coéquipiers de Cris, promu capitaine en l'absence de Juninho, n'ont, à aucun moment, sorti les crocs pour revenir dans la partie. Une action de match symbolise le manque de réussite actuel : comme Karim Benzema face au PSG, ce fut au tour du Brésilien Ederson de trouver le poteau extérieur du gardien adverse, en l'occurrence Nicolas Penneteau.

Une équipe en chute libre

Au micro de foot + après le match, Cris concède : " Aujourd'hui, nous n'avons pas bien joué. Les adversaires ont logiquement remporté le match " avant d'insister " notre équipe a été nulle ". Bien que globalement discret cette saison, le président Aulas a cette fois livré son point de vue sur la prestation de ses joueurs : " Quand on joue à l'Olympique Lyonnais, on se doit d'être à la hauteur. J'espère que les joueurs sont inquiets de la production qu'ils ont livrée. Une remise en cause est nécessaire durant la semaine à venir pour repartir. Il y aura des matches qui seront excessivement importants pour la Ligue des champions ".

Les Rhodaniens comptent désormais sept points de retard sur Marseille, qui n'a pas fait mieux qu'un match nul à domicile face à Toulouse (2-2). Sur les 27 derniers points possibles, l'OL n'en a récolté que neuf. A l'opposé, Bordeaux et Marseille terminent fort. Les Girondins réalisent actuellement une série de six victoires consécutives (22 points au total sur 27), en attendant Sochaux ce dimanche. Les Phocéens, eux, font encore mieux avec 23 points gagnés, lors des sept dernières rencontres en championnat. A quatre journées de la fin de saison, il faudrait vraiment un miracle pour que l'OL retrouve une place de leader. Claude Puel en a bien conscience : " C'est vrai que, maintenant, le titre paraît illusoire ". Même son de cloche du côté de Cris : " Le titre c'est fini. Maintenant il faut vite se remobiliser pour aller chercher notre troisième place ". A commencer lors de la réception du FC Nantes, le mardi 12 mai.

Vincent Serrano

à lire également
 Le nouveau latéral gauche de l’OL, Youssouf Koné, transfuge du LOSC, a bataillé avant de pouvoir exprimer la plénitude de son talent. Retour sur le parcours de l’international malien et sa folle envie de s’illustrer sous le maillot lyonnais.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut