L’OL aux portes de l’histoire

Victorieux 1- 0 contre le Real au match aller, Lyon tentera, ce mercredi soir, de se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Une occasion rêvée d’écrire l’une des plus belles pages de son histoire européenne.

De notre envoyé spécial à Madrid.

« Il faudra compter avec nous. On va répondre présent ». En quelques mots, Cris résume l’état d’esprit qui anime les Lyonnais à l’idée de rivaliser avec le Real Madrid. Décevants à Boulogne (27ème journée de Ligue 1, 0-0), les Gones entendent bien retrouver leur niveau de jeu à l’occasion de ce huitième de finale retour de Ligue des Champions. Lors du match aller, les hommes du président Aulas avaient certainement livré leur meilleure prestation de l’année. « C’est un match référence, souligne Miralem Pjanic. Nous n’étions pas attendus et nous avons réussi à l’emporter contre l’un des plus grands clubs du monde », poursuit le jeune milieu de terrain.

Qualifiés pour la septième fois consécutive en 8e de finale, les Olympiens n'ont jamais franchi le barrage constitué par un grand club européen. Ce qui fait dire à Cris que le Real reste le favori : « Ils ont une grande équipe. Ils jouent dans leur stade devant plus de 80 000 personnes. Malgré notre victoire au match aller, ils sont favoris. » Néanmoins, le capitaine lyonnais a bien conscience que sur un match tout est possible. « Au Real, il y a beaucoup de stars mais sur le terrain nous allons jouer à onze contre onze. Si on est forts mentalement, les jambes suivront. »

Invaincu en cinq confrontations face au club merengue (3 victoires, 2 nuls), Lyon n’est pourtant toujours pas considéré comme un grand club européen comme en atteste les déclarations de Guti. « Ce serait un échec pour le Real de ne pas passer ce tour. Surtout contre une équipe comme Lyon, un grand adversaire, mais je ne crois pas que ce soit un grand d'Europe », souligne le milieu de terrain madrilène.

Face à l’armada offensive du Real, les joueurs de Claude Puel peuvent compter sur une assise défensive retrouvée. En effet, la défense rhodanienne est (re)devenue redoutable puisqu'elle n'a plus encaissé de buts depuis 620 minutes, toutes compétitions confondues. « Actuellement, c’est un point fort de l’équipe parce que tout le monde fait les efforts défensifs. Ce ne sont pas que les défenseurs qui sont performants mais vraiment tous les joueurs. Il est clair que cela nous donne confiance pour ce match », confie Cris. Lyon est à 90 minutes d’une qualification historique. Un match qui pourrait sauver la saison de l’OL. Mais si le Real est le grand favori de ce match retour, l’OL a les statistiques de l’UEFA avec lui : 58 % des équipes victorieuses 1-0 au match aller se sont qualifiées pour le tour suivant…

Le onze de départ probable : Lloris - Réveillère, Cris, Boumsong, Cissokho, Toulalan, Makoun, Pjanic, Govou, Delgado, Lisandro.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut