Un nouveau cycle pour les lave-linge de Lyon

D’un côté de l’immense hangar, une ligne de fabrication de lave-linge. Une ouvrière entoure les angles et le dessus de chaque machine de protections en polystyrène. Puis la chaîne redémarre, emmenant l’appareil vers un camion de livraison. A l’autre bout du bâtiment, trois femmes, un gilet rétroréfléchissant orange sur le dos, s’activent autour d’un châssis de voiture… Lave-linge et véhicule électrique sous le même toit : c’est l’aventure d’une réindustrialisation, celle du site d’électroménager FagorBrandt à Lyon, racheté par un fabricant de voitures, la Société d’innovation et de technologie de Lyon (SITL). Ou comment passer, en ces temps de mutations industrielles, d’une activité à une autre sur un même lieu, tout en conservant la quasi-totalité des salariés.

Libération

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut