Norbert Dentressangle : la promesse non tenue

"Cela n’a pas traîné. L’offre publique d’achat (OPA) du transporteur américain XPO Logistics sur le français Norbert Dentressangle, qui lui a permis de contrôler 86,25 % du capital, s’est achevée le 17 juillet. Et jeudi 3 septembre, le président du directoire du groupe lyonnais, Hervé Montjotin, a été remplacé par l’Américain Troy Cooper, déjà patron opérationnel du groupe sis dans le Connecticut (nord-est des Etats-Unis).

Qu’y a-t-il de plus banal que l’éviction d’un dirigeant d’entreprise après un changement de contrôle ? Sauf qu’ici c’est tout le contraire de l’histoire qui a été servie aux salariés, aux clients et aux pouvoirs publics. (…) L’argument-clé qui a permis de faire digérer ce choc tant en interne qu’à l’extérieur a été celui de la « continuité managériale »."

Le Monde

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut