Les dérives sexuelles du "psy de l'Eglise"

L'article des journalistes de Mediapart revient sur les nouveaux témoignages accablants d'hommes qui accusent d'abus sexuels Monseigneur Anatrella, prêtre, psychanalyste, conseiller au Vatican et considéré comme spécialiste de l'homosexualité au sein de l'Eglise. Le 29 avril dernier, Le Lanceur révélait déjà ce témoignage troublant qui levait le voile sur la "thérapie" qu'aurait mis en place le père Anatrella.

"Fabien confie avoir subi une étrange thérapie, qui s’est acheminée progressivement vers des touchers 'à travers les habits ou sur la peau' et des masturbations. C'est un nouveau témoignage, également obtenu par le site Le Lanceur.fr, et il vient relancer une affaire classée sans suite en 2007. À ces descriptions viennent de plus s’ajouter celles de deux autres victimes, anciens élèves du lycée Arago à Paris, révélées il y a quelques jours par France 3. Un prêtre dominicain, Philippe Lefebvre, enseignant en théologie à l’université de Fribourg (Suisse), a également affirmé à Mediapart être en contact avec une autre victime, lui aussi un ancien patient de Tony Anatrella".

à lire également
Najat Vallaud-Belkacem
Celle qui a été élue “Lyonnaise de l'année” en 2007 par Lyon Capitale était l'invitée de France Inter ce matin pour parler de sa nouvelle vie professionnelle.
1 commentaire
  1. mathias1 - 8 mai 2016

    Comme c'est étrange! Un psychanalyste qui présente l'homosexualité comme une perversion, un narcissisme sexuel mais qui pratiquerait des attouchements sur ses patients! Le discours de l'Eglise catholique sur l'homosexualité aurait donc pour principale caution psychanalytique un homosexuel refoulé? Il s'agit certainement d'une erreur, n'allez surtout pas croire que les homophobes les plus virulents sont tous des homos qui n'acceptent pas leur désirs homosexuels!

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut