Laurent Wauquiez, le « bad boy » de la droite

"« Quand j’entends Wauquiez, j’ai l’impression d’avoir Philippot du FN en stéréo », ironise le sénateur centriste de Paris Yves Pozzo di Borgo. En Rhône-Alpes, où Wauquiez vient d’être investi pour les élections régionales de décembre, ses amis de l’UDI menacent de présenter une liste avec le MoDem contre celle de l’UMP. « Tueur », « Judas », « narcissique obsessionnel », « Laval au petit pied »… Jamais peut-être homme politique n’a été autant détesté – et craint – que lui, notamment dans son camp."

Le Monde

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut