Villeurbanne 2008 / Débat Bret-Chabert-Moralès : l'extension des gratte-ciels

Là, quelles sont vos différences ?
Bret : C'est une différence de méthode. M. Chabert prétend que je n'ai rien fait pendant 7 ans. Il oublie qu'il a été vice-président du Grand Lyon auparavant, il n'a pas contribué à accélérer le projet...

Chabert : C'est faux !

Bret : Vous m'interrompez ! Comme vice-président, M. Chabert n'a pas laissé de bons souvenirs à Villeurbanne. Il se préoccupait de Lyon, peu de Villeurbanne, on peut le comprendre. Quand aujourd'hui il déclare un amour tardif pour cette ville... Je trouve qu'il y a un amour des éconduits et en tout cas un manque de sincérité. (...)

Lyon Capitale : M. Bret, votre projet n'est pas très précis sur les Gratte-Ciel, pour laisser la place à la concertation...
Bret : Aujourd'hui, vous ne faites plus d'urbanisme comme on le faisait il y a 20 ans. M. Chabert témoigne d'ailleurs de cette période. Pour moi le maire, ce n'est pas un urbaniste en chef. Je n'ai pas à faire le dessin du projet. J'ai à proposer des objectifs : mixité sociale, logements, lycée, équipements publics, commerces... Après dans le débat participatif, pour lequel nous avons une certaine expérience à Villeurbanne, même si M. Chabert va encore dire que je fais dans l'autosatisfaction... (...)

Chabert : Le dessin que nous faisons n'est qu'une proposition de ce qui peut se faire. Ce que je constate, c'est que depuis 7 ans, M. Bret n'a pas avancé. On n'est pas obligé d'attendre d'avoir réglé un problème, comme celui du lycée, avant d'attaquer le suivant... Heureusement que votre mandat a duré 7 ans, sinon la concertation n'aurait même pas commencé ! (...) Ce qui est vrai aux Gratte-ciel est vrai au Tonkin, qui souffre d'un urbanisme sur dalle dépassé. (...) Il a besoin d'être totalement rénové. Que fait la mairie ? Un petit bout de place, un tout petit bout de gazon... C'est du bricolage là où on a besoin de faire de l'urbanisme. On a besoin d'embellir la ville, d'offrir une autre qualité de vie à l'ensemble des Villeurbannais... Et ce qui est vrai dans ces deux quartiers est vrai partout dans Villeurbanne. Sur la végétalisation, on est très en retard. (...) La rue Jean Jaurès, avec la place Grand Clément, par exemple, ont besoin d'être revus...

Bret : Un petit coup de crayon de couleur, comme vous l'avez fait sur vos dessins !

Chabert : Vous pouvez vous moquer des urbanistes, des architectes...

Bret : Non de vos propositions...

Chabert : Vous faites agir vos services de voierie, là où il faut faire intervenir des paysagistes. Vous faites du goudron, là où il faut du vert. Pour revenir aux grands projets, vous avez le quartier de Saint-Jean, dont on peut se demander aujourd'hui s'il fait partie de Villeurbanne. On parle de la passerelle sur le canal, bien sûr qu'il faut la faire, elle a trop attendu ! Mais je ne vois pas pourquoi on n'étudie pas le prolongement du tramway de la Doua vers le centre de Vaulx-en-Velin, ce qui aurait l'immense mérite de desservir Saint-Jean, et de relier des quartiers étudiants, d'habitat souvent social et d'entreprises, ce qui redonnerait un souffle à tout ce secteur !

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut