Christophe Boudot et Bruno Gollnisch
© D. Gastaldi

Régionales : Boudot aimerait mener la liste FN en 2015

Un an avant les élections régionales, Christophe Boudot annonce déjà qu’il est “candidat à la candidature” pour emmener la liste FN en 2015. Ce qu’il fera, sauf si Bruno Gollnisch repart...

Il y a une dizaine de jours, un sondage commandé par la Droite sociale donnait le FN à 27 %, lors des élections régionales 2015. Un résultat dont se satisfaisait Bruno Gollnisch. Il faut dire que l'eurodéputé était annoncé comme numéro 1 de la liste testée par Opinionway.

Pourtant, le voir recandidater en Rhône-Alpes n'est pas certain. D'après nos informations, l'eurodéputé, désormais installé à Hyères, pourrait prendre la tête d'une liste en Paca, une région sur laquelle le Front national fonde d'importants espoirs. "Il y a de grandes chances que nous nous en emparions", soutient un cadre du parti. "Il faudra voir après le congrès du parti, à l'automne. Mais, pour ce qui est de Bruno Gollnisch, il y a trois possibilités : candidater en Paca, en Rhône-Alpes ou nulle part".

Boudot se rangerait derrière Gollnisch

S'il ne venait pas, le remplacement est déjà tout trouvé. Christophe Boudot, le numéro un du parti à la flamme dans le Rhône le confirme : il est candidat à la candidature. Mais si Bruno Gollnisch retente sa chance en Rhône-Alpes, il n'y aura pas de guerre des chefs. "Je me rangerai derrière lui avec grand plaisir, comme aujourd'hui", affirme Christophe Boudot, qui explique que la nomination de la tête de liste se fera par désignation, "sans motion ni primaire".

Sur le fond, pour Christophe Boudot, un score important est possible en Rhône-Alpes : "Les régionales se présentent bien pour nous. On a un vrai coup à jouer, même si l'entrée de l'Auvergne dans la région peut faire baisser notre moyenne."

Faire défiler vers le haut