Laurent Wauquiez
Laurent Wauquiez © J. Bernard

Régionales 2015 : Wauquiez attaque Queyranne sur les TER

Présent à la gare Part-Dieu vendredi, le candidat UMP aux élections régionales en Rhône-Alpes a pointé les dysfonctionnements du réseau de TER et mis en cause la politique menée par le président socialiste du conseil régional, Jean-Jack Queyranne.

C'est en train que Laurent Wauquiez a rallié Lyon ce vendredi. Problèmes de ponctualité, insécurité, manque de confort, le candidat UMP, désormais candidat Les Républicains, aux élections régionales en Rhône-Alpes-Auvergne en décembre prochain a dressé la liste des points qu'il souhaite améliorer s'il devient président du conseil régional.

"En prenant ce jour la ligne Lyon-Amberieu pour me rendre dans l'Ain j'ai souhaité tirer un signal d'alarme pour montrer la situation inquiétante des TER en Région Rhône Alpes", a expliqué l'ancien ministre lors d'un point presse en gare de la Part-Dieu.

"Argent gaspillé" et "résultats qui ne sont pas au niveau du potentiel de la région", Laurent Wauquiez met clairement en cause la politique menée par le président socialiste du conseil régional Jean-Jack Queyranne. "La région a investi beaucoup d'argent et l'heure du bilan a sonné . Nous sommes en droit de demander ce qui a été fait !", s'est interrogé le maire du Puy-en-Velay, identifiant trois objectifs sur lesquels il souhaitait mettre l'accent.

"Il faut refaire de la région un modèle, a lancé Laurent Wauquiez. J'ai trois objectifs : revenir dans la première moitié en termes de ponctualité, remettre partout des rames modernes et confortables et traiter la question de la délinquance. Comment comprendre, qu'alors que nous avons des chiffres comparables à l'Ile de France, qu'elle ait une police de transport en commun dédiée et que nous n'ayons pas cela à Lyon ?"

Des dysfonctionnements déjà bien identifiés. En novembre dernier, la commission Transports du conseil régional auditionnait la directrice régionale de la SNCF, souhaitant que la société assure convenablement sa mission. En janvier dernier, la Région a voté le nouveau cahier des charges qui servira de cadre à la nouvelle convention qui liera la SNCF à Rhône-Alpes et a instauré un objectif de performance, faisant de la ponctualité une véritable priorité.

Cette nouvelle convention doit entrer en vigueur au 1er janvier 2016.

à lire également
Alexandre Vincendet / François-Noël Buffet © Tim Douet (montage LC)
Le calendrier s’est brusquement accéléré à droite. Les Républicains veulent désigner leur candidat à la présidence de la métropole dès ce printemps. Le début de campagne entre François-Noël Buffet et Alexandre Vincendet fait en effet rejaillir d’anciennes tensions de la droite locale qu’Étienne Blanc et Laurent Wauquiez veulent rapidement éteindre.
2 commentaires
  1. GB4 - 31 mai 2015

    A chaque jour son commentaire ou sa polémique pour faire parler de lui alors qu'il n'y connaît rien

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut