De gauche à droite : Pascal Charmot, maire de Tassin, et Cyrille Isaac-Sibille, député de la circonscription de Sainte-Foy © DR / Tim Douet (montage LC)
De gauche à droite : Pascal Charmot, maire de Tassin, et Cyrille Isaac-Sibille, député de la circonscription de Sainte-Foy © DR / Tim Douet (montage LC)
Article payant

Ouest lyonnais : la droite peut-elle résister à la vague En Marche ?

Élections métropolitaines 2020 – L’Ouest lyonnais penche traditionnellement à droite. Dans ce secteur de la métropole, les alternances se sont toujours faites entre l’UDI et Les Républicains. Mais l’émergence de La République en Marche bouleverse un paysage bien ordonnancé jusque-là.

Aux législatives, la vague En Marche avait tout balayé sur son passage dans une circonscription métropolitaine qui se ventile sur deux circonscriptions législatives. “Celle des métropolitains est tout à fait gagnable si on ne s’éparpille pas. En Marche colle avec la sociologie de l’Ouest lyonnais. Les européennes l’ont bien démontré. Mais il ne faudra pas oublier les élus Synergies du nord de la circonscription, avec des maires comme Alain Galliano et Gérald Eymard”, estime Philippe Schmidt, candidat à Sainte-Foy au titre de la majorité présidentielle. Des résultats aux européennes, Alexandre Vincendet, président de la fédération LR du Rhône, propose une autre lecture : “Dans les communes de l’Ouest nous avons obtenu des résultats supérieurs au score de la liste Bellamy au niveau national. Nous pouvons nous appuyer sur des élus qui tiennent bien commune. Après les européennes, il y a eu un vent de panique. Mais les sondages montrent dans toutes les villes de France que les électeurs ont prévu de revenir à la maison aux municipales.” Les écologistes, qui s’imaginent en “troisième homme” du scrutin métropolitain, notent qu’à Francheville ou Sainte-Foy leurs candidats sont bien implantés, mais ne s’imaginent pas pour autant en position de remporter une circonscription qui penche résolument à droite.
LES ACTEURS INCONTOURNABLES

Il vous reste 60 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
L’avenue Charles-de-Gaulle, à Tassin © Antoine Merlet
La densification, les transports, mais aussi ce barrage sur l’Yzeron qui revient régulièrement sur le tapis… Zoom sur les débats qui devraient animer la campagne des municipales dans quatre communes de l’Ouest lyonnais.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut