Hollande toujours favori

Selon un sondage Opinionway - Fiducial, pour Le Figaro et LCI, François Hollande sortirait toujours nettement vainqueur de la primaire socialiste. 56 % des sympathisants de gauche, et même 62 % des électeurs potentiels (qui se disent sûrs d'aller voter) préféreraient le "Corrézien" à la "Lilloise", en cas de deuxième tour en octobre prochain. L'écart se resserre néanmoins au premier tour. Monté à 49 % des intentions de vote des sympathisants de gauche, le 18 mai dans ce même baromètre Opinionway - Fiducial, Hollande est redescendu à 43 % le 17 juin et 42 % ce 15 juillet.

Alors que les "petits" candidats ne parviennent pas à exister dans la course - Ségolène Royal restant bloquée à 13 %, Arnaud Montebourg à 7 % et Manuel Vals à 3 % - Martine Aubry est néanmoins la seule candidate inscrite dans une courbe ascendante, susceptible de lui donner un peu d'espoir. Elle passe ainsi de 27 % mi-mai, à 33 % mi-juin, puis 34 % mi-juillet.

Mais Martine Aubry doit semble-t-il encore convaincre qu'elle représente l'alternance. Si une écrasante majorité des électeurs de gauche la jugent "courageuse" (82 %) et "déterminée" (82 %), ils ne sont plus que 63 % à l'évaluer "capable de battre Nicolas Sarkozy", et seulement 50 % à estimer qu'elle "incarne le changement".

3 commentaires
  1. Yvan, de Lyon - 15 juillet 2011

    Déjà un sondage, n'a de sens qu'à un instant T.Circonstance aggravante, un sondage qui à pour objet une échéance à quelques mois, ne veut absolument rien dire !'...mais euh...' fait la marionnette des guignols et l'original !

  2. Gérard Eloi - 16 juillet 2011

    Sondage Figaro et LCI ! ,...ce qui ne veut pas dire fort adroits.Et les sondages sur les primaires de gauche sont devenus leur gagne-pain, puisqu'ils doivent nous en sortir au-moins un par semaine, et ce depuis déjà plus Ces deux medias sont fort à droited'un an.Et personne ne tique devant ce manque flagrant de sérieux et de crédibilité ?Et pendant qu'on se passionne pour ça, ou l'affaire DSK, ou..., on en oublie que les problèmes Grèce + Portugal + Italie +...risquent de mettre l'Europe en faillite. (Ce qui est déjà fait, disent même les derniers optimistes). Faillite européenne grâce aux notations des agences (américaines : Fichs, Moody's, Standard and Poor's)qui avaient laissé AAA à Lehman Brothers en 2008, mais qui viennent de descendre la Grèce à CCC. Et qui laissent pendant ce temps-là leurs USA, malgré le défaut de payement prévu là-bas pour le 2 août (voir internet : dette américaine) à AAA.Trois personnes ont dénoncé le rôle pervers et malsain de ces agences de notation qui sont devenus dictateurs du monde : -Viviane Reding, commissaire européenne (Luxembourg) à la justice ; -Ségolène Royal (voir sur son blog, billet du 12 juillet); -et Jean-Claude Guillebaud, dans sa chronique hebdomadaire du Nel Obs de cette semaine, qui démontre pourquoi il qualifie ces vampires croisés à des sa&ngsues de ' terroristes en col blanc'

  3. Gérard Eloi - 16 juillet 2011

    Désolé, suite au dépassement du nombre de caractères dans mon comm précédent et à l'élagage qui a suivi, le début est illisible, le voici rectifié :Figaro et LCI...Ces deux medias sont fort à droite…ce qui ne veut pas dire dire fort adroits. Et les sondages sur les primaires de gauche sont devenus leur gagne-pain, puisqu'ils doivent nous en sortir au-moins un par semaine, et ce depuis déjà plus d'un an. Et personne ne tique devant ce manque flagrant de sérieux et de crédibilité ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut