Bruno Gollnisch
© Océane Fournier

FN : Bruno Gollnisch répond aux anciens combattants

Le président du groupe frontiste au conseil régional réagit au communiqué de l’Association des anciens combattants, qui voit d’un mauvais œil la tenue du congrès du Front national à Lyon, les 29 et 30 novembre prochains. Il estime que “les patriotes du Front national incarnent la vraie résistance française”.

La déclaration il y a quelques jours de l’Association nationale des anciens combattants et amis de la Résistance (ANACR), concernant le congrès du Front national, ne passe pas pour Bruno Gollnisch. L'association affirmait ne pas vouloir voir "insultée la ville de Lyon", alors que le congrès du parti de Marine Le Pen s'y tiendra les 29 et 30 novembre prochains.

"L'ANACR s’est crue autorisée à nous contester le droit de tenir notre prochain congrès à Lyon. Je ne connais pas les titres exacts des membres de cette organisation, notoirement connue pour les sympathies communistes de ses fondateurs, mais, si respectables que soient certains, nous les laisserons à leurs grandes leçons de “démocratie”", affirme le président du groupe frontiste au conseil régional, qui estime que son parti "continue le combat pour la France".

"Oui, les patriotes du Front national incarnent, eux, aujourd’hui, malgré les manœuvres, les persécutions, les diffamations, les agressions de toute nature, la vraie résistance française !" soutient Bruno Gollnisch.

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut